Logement Intergénérationnel : mode d'emploi | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Inès: Nos conseils si vous pensez au logement intergénérationnel

Nos conseils si vous pensez au logement intergénérationnel

Besoin de faire des études dans une autre ville ? Vous allez obligatoirement devoir chercher un endroit où habiter. Cependant, les budgets sont parfois assez élevés et la colocation semble s’imposer d’elle-même. Si vivre à plusieurs et entouré de jeunes de votre âge ne vous réjouit pas, pourquoi ne pas opter pour la cohabitation intergénérationnelle ?

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 3/4/2020 8:55:27 AM

Comme beaucoup d’étudiants, vous allez certainement entamer des études dans une autre ville. Or, les loyers sont élevés et il s’avère compliqué de trouver un toit quand on ne touche pas la bourse… La solution ? Partager une colocation ! Mais cela a également ses travers. Les soirées organisées par les autres étudiants sans votre accord, les tâches ménagères mal réparties et les caractères de chacun ne matchent pas toujours...


Avez-vous alors pensé à partager votre maison avec une personne âgée ? En effet, ce mode de fonctionnement répond à une triple nécessité. Il permet d’abord de prévenir la solitude de nos aînés. Il peut aussi permettre d’apporter une solution aux difficultés des étudiants et renforcer la solidarité entre générations. Zoom sur cette formule de location de plus en plus en vogue !


Les avantages de la cohabitation intergénérationnelle


La colocation avec une personne âgée est avant tout un échange de bons procédés. Votre présence rassure en effet le senior à la retraite ainsi que sa famille. En cas de problème, vous serez présent pour avertir les secours.


La solitude des personnes âgées engendre également de l’isolement et parfois même de la dépression… Ainsi, partager des moments ensemble – comme les repas – permet de stimuler le senior. Ce dernier peut également vous apporter des choses en retour. En effet, vous aurez toujours quelqu’un à qui raconter votre journée au souper. Bien mieux qu’être seul dans un studio de 20m2 !


Ainsi, les deux colocataires sont gagnants. Vous apprenez l’un de l’autre de par votre différence et l’appartenance à une autre génération. La personne âgée vous donne de véritables « leçons de vie » alors que vous lui apportez votre fraîcheur et votre énergie.


Enfin, comme évoqué précédemment, le loyer est dérisoire par rapport au marché de la location. Ainsi, certains vous demanderont uniquement une participation aux charges du domicile. D’autres vous loueront la chambre gratuitement contre de petits services. c’est plutôt un bon plan, non ?

N'hésitez pas à consulter notre article : Comment bien gérer son budget étudiant ?


Les contraintes liées à la vie avec une personne âgée


On ne va pas se le cacher, cette option d’hébergement est beaucoup moins festive qu’une colocation entre étudiants. Ainsi, vous ne pourrez pas recevoir d’amis pour de grosses beuveries ou un simple après-midi chill. De même pour les petits ou petites ami(e)s. Mais cette forme de cohabitation peut justement convenir aux jeunes qui sont plutôt casaniers et qui préfèrent le calme.


Vous serez également soumis à quelques engagements comme rentrer à des heures raisonnables le soir, être présent un certain nombre d’heures dans la semaine, prendre le temps d’échanger, faire les courses, etc. Des tâches ménagères seront également à effectuer, comme nettoyer votre chambre, laver votre vaisselle… Bref, les règles de base pour une bonne cohabitation ! Précision importante tout de même, il ne vous sera jamais demandé de remplacer des professionnels du soin à la personne. Mais vous pourriez être face à des problèmes de santé en raison de l’âge avancé de votre colocataire.


Enfin, vous devrez également composer avec la famille de ce dernier.


Comment procéder pour louer une chambre ?


De nombreuses associations sont spécialisées dans le logement solidaire entre générations. Pour trouver celle qu’il vous faut, vous pouvez consulter les sites suivants : Réseau Cosi, Digi, Ensemble2générations et tant d’autres.


Vous pouvez alors vous inscrire ou téléphoner à l’association qui fera le lien entre la personne âgée et vous-même. Pour cela, vous devrez vous présenter en détail (sexe, âge, études, vos motivations pour ce choix d’hébergement, les services que vous êtes prêt à rendre…). Vous devrez également exposer vos critères de recherche (situation géographique, besoin d’une bonne connexion, nombre de m2…).

L’association se chargera alors de trouver le « match » parfait entre le junior et le senior. L’idée ici est bel et bien de trouver le tandem idéal et non un simple locataire pour payer le loyer. Une première rencontre avec le propriétaire sera alors organisée !


Si les deux protagonistes sont satisfaits de cette mise en relation, ils devront signer une convention qui fera office de contrat de location. Elle stipulera les droits et les devoirs de chacun. La personne âgée s’engage à fournir une chambre indépendante entièrement réservée au jeune étudiant, qui ferme à clé, bien chauffée, avec une prise et un bureau. Quant à vous, vous vous engagez sur les horaires et les jours de présence, les services éventuels et le prix de la chambre.


En conclusion


Les systèmes de colocations intergénérationnelles attirent de plus en plus de jeunes et notamment d’étudiantes. En effet, en France, 73 % des candidatures reçues par ensemble2générations sont des candidatures de filles. Si ce mode d’hébergement peut séduire par l’aspect générationnel et économique, des obligations liées à la vieillesse de l’hôte sont également à prendre en compte. À vous de décider si ce concept vous convient !



photo de profil

Article écrit par Inès

Lire d'autres articles écrits par Inès

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Harcèlement scolaire : les signes qui doivent alerter les parents

Racket, activité sur les réseaux sociaux, bouc émissaire ... Les jeunes sont parfois cruels les uns envers les autres. Comment détecter les premiers signes de harcèlement ?

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Comment prendre des cours particuliers en ligne ?

En France, 40 millions d’heures de soutien scolaire sont enseignées chaque année. En moyenne, les élèves ou les parents d’élèves qui sollicitent des cours particuliers dépensent 1 500 euros par an. Quelles sont les solutions qui s’offrent aujourd’hui à eux ?

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Peut-on être embauché par une intelligence artificielle ?

La propagation de la révolution numérique que nous vivons n’épargne par le domaine du recrutement. Dans les années à venir, serons-nous vraiment embauchés par une intelligence artificielle ?

  • 10 mn de lecture
Lire l'article