Étudiants, Apprenez à Gérer votre Budget | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Comment bien gérer son budget étudiant ?

Comment bien gérer son budget étudiant ?

Bien gérer son budget d’étudiant est un véritable enjeu. Comment optimiser la gestion de ses finances ?

Horloge6 minutes de lecture

HorlogePublié le 1/21/2020 11:27:42 AM

La vie étudiante est une période à la fois charnière et bien remplie. En plus de devoir préparer son avenir professionnel, tout étudiant doit en parallèle apprendre à maîtriser une toute nouvelle autonomie… financière. Étudiants, vous pouvez apprendre à bien gérer vos flux financiers en adoptant des comportements qui, petit à petit, deviendront des réflexes. Ces nouvelles habitudes, vous permettront d’abord d’optimiser la gestion de vos dépenses et de vos rentrées d’argent. Aussi, elles vous permettront de vivre plus sereinement et de vous concentrer plus sérieusement sur vos études. Pour vous y aider, nous vous avons concocté quelques précieux conseils afin de vous permettre de bien gérer vos comptes.


Établir un budget étudiant mensuel : contrôlez vos dépenses

 

Vous pouvez vous aider d’un tableau Excel ou d’un tableau dessiné sur papier. L’idée est de vous permettre de reporter toutes les ressources financières et toutes les dépenses mensuelles que vous prévoyez de faire. Ce dernier est un outil nécessaire pour tout étudiant qui souhaite assurer une bonne gestion de sa trésorerie. En effet, ce tableau fera apparaître le solde qui reste à la fin du mois (recettes - dépenses). Ce solde, positif ou négatif, donnera une vue d’ensemble des flux d’argent à venir, et permettra d’anticiper les éventuelles difficiles de fin de mois.

 

Un budget bien préparé permet de : 

- maîtriser efficacement ses comptes et son argent ; 

- prendre conscience que ce qu’on prévoit ne se réalise pas forcément ; 

- réfléchir à des solutions pour améliorer sa situation financière.

N'hésitez pas à consulter notre article : Quel job étudiant pour réussir ses études ?

 

Comment faire son tableau de gestion de budget étudiant ?

 

Pour ce faire, il faudra prévoir un tableau comprenant deux colonnes qui distinguent :

- Vos ressources : c’est l’argent sur lequel vous pouvez compter chaque mois pour payer vos dépenses : salaire, bourse, allocation, argent de poche…

 

- Vos dépenses : c’est l’ensemble de ce que vous dépensez dans le mois. On distingue généralement 3 types de dépenses : 

  • Les dépenses fixes (loyer, électricité, gaz, eau, assurances, abonnements internet, etc…) ;
  •  Les dépenses variables (alimentation, santé, vêtements, etc…) ;
  • Les dépenses occasionnelles et/ou facultatives (cadeaux, loisirs, réparation voiture, etc…).


Faites-vous un budget « sorties » !


Il est important de mener une vie sociale avec ses amis.

La vie étudiante n’est pas uniquement remplie de travail et de révisions ! Il est important de mener une vie sociale avec ses amis afin de préserver son équilibre de vie. Par conséquent, les loisirs et sorties avec les amis sont évidents. Prévoyez donc, sans vous mentir, un montant que vous songez dépenser dans ces circonstances. Cela vous évitera des déconvenues, et vous incitera également à ne pas dépenser plus que ce que vous ne pouvez vous permettre. C’est donc un excellent moyen pour mieux maîtriser vos finances !

 

Comment respecter son budget étudiant ?


Identifiez et listez toutes vos ressources financières réelles et celles que vous êtes certain de percevoir.

Réussir à économiser, c’est savoir planifier et anticiper. Vous déterminerez alors la manière avec laquelle vous dépenserez votre argent ou au contraire, vous saurez comment ne pas le dépenser. Pour éviter les déconvenues, nous vous livrons une astuce afin de mettre en place une gestion de votre argent des plus efficaces et prévoyantes.

 

Distinguez bien les flux financiers prévus des flux d’argent réels. Dans le tableau décrit ci-dessus, prévoyez trois colonnes supplémentaires : Prévu / Réel / Différence

 

Identifiez et listez toutes vos ressources financières réelles et celles que vous êtes certain de percevoir. Le but est de vous éviter de mauvaises surprises à la fin du mois. Listez ensuite vos charges inévitables telles que le loyer, les assurances, les remboursements de crédit, etc. puis les dépenses courantes en les regroupant par thème (alimentation, transports, santé, loisirs…). Vous pouvez rétablir la répartition et le volume de vos dépenses afin de parvenir à une situation qui vous semble non réaliste, mais aussi réalisable. 

 

Observez vos comportements pour mieux anticiper vos dépenses. A la fin du mois, notez vos réalisations en face de chaque prévision. C’est-à-dire ce que vous avez réellement perçu et réellement dépensé. Analysez alors les différences éventuelles entre « prévu » et « réel » aussi bien dans les « Ressources » que dans les « Dépenses ». 

Préparez de la même façon vos prévisions pour le mois d’après et ainsi de suite chaque mois. Cette méthode de gestion de votre budget vous permettra, au fil des mois, de mieux appréhender les dépenses réelles. Vous pourrez alors optimiser la façon avec laquelle vous utilisez vos ressources.

 

Sachez enfin que vos prévisions doivent être raisonnables : ni trop optimistes, ni trop pessimistes. Par ailleurs, les ressources prises en compte doivent être certaines à la fois dans leur montant et dans la date de leur perception. Touchez-vous telles allocations le 5 du mois ou le 12 ? Votre loyer est-il à régler avant ou après que vous ayez reçu vos aides et/ou vos revenus ?

 

Nos derniers conseils pratiques

Arrondissez les montants

 

Afin d’éviter les déconvenues, arrondissez les montants que vous dépensez ou que vous recevez. Par exemple, si vous touchez des allocations d’un montant à 448 euros, inscrivez le montant arrondi en-dessous, c’est-à-dire 445 euros. Faites-en autant pour toutes les recettes prévues. À l’inverse, pour vos dépenses, inscrivez les montants arrondis au-dessus. C’est-à-dire que si vous avez un forfait prélevé d’un montant de 22 euros, inscrivez alors 25 euros. Ces habitudes vous permettront :

•           de ne pas viser un budget trop « serré » et de prévoir large afin d’éviter les mauvaises surprises ;

•           de vous retrouver avec des petites économies non négligeables, que vous pouvez épargner pour anticiper les imprévus du quotidien. Les petits montants ont leur importance pour la gestion des flux financiers d’un étudiant.

 

Réglez par carte bleue

 

De même, pour les dépenses certaines et inévitables, notamment liées aux organismes, préférez le règlement par prélèvement automatique. Ceci évitera les oublis, d’une part, et vous évitera de devoir régler des frais supplémentaires liés aux indemnités de retard, d’autre part.

 

Faites vos courses fréquemment

 

La corvée des courses ! C’est en effet souvent une contrainte de prendre de son temps libre pour s’en aller faire ses provisions. Nous vous conseillons pourtant de le faire fréquemment. En effet, cela vous permettra d’acheter en petites quantités, pour éviter de gâcher la nourriture, en plus de jeter votre argent par la fenêtre !


Enfin, n’achetez pas systématiquement vos produits par lots. Ils ne sont plus aussi avantageux qu’avant : prenez le temps de comparer les différents tarifs avec les prix unitaires. Vous serez sûrement surprises.

 

Vous voilà paré(e) comme un comptable en herbe !



photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Orientation professionnelle : comment choisir le bon métier ?

Pour certains, la vocation naît de rêves d’enfants, de passions dévorantes. Pour d’autres, le cheminement pour trouver sa voie sera plus long. Si vous faites partie de la deuxième catégorie et que vous n’êtes toujours pas fixé sur votre avenir, vous pouvez suivre les conseils suivants pour vous aider à prendre votre décision et adapter votre parcours.

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Quelles études faire quand on aime les langues étrangères ?

La question de l'orientation n'est pas une étape facile dans la vie des lycéens. C'est une étape d'une importance cruciale. Quel parcours emprunter lorsque l'on est attiré(e) par les langues étrangères ? Comment optimiser ses chances de décrocher un emploi à l'issue de sa formation ?

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Admissions parallèles : pourquoi intégrer une grande école après la fac ?

Faire une grande école vous fait rêver, mais vous ne vous sentez pas l'envie de partir en classe prépa ? Pourquoi ne pas passer par la fac via les passerelles ? Voici nos conseils !

  • 6 mn de lecture
Lire l'article