Alternance, Entreprise : trouver un employeur | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Formation en alternance : comment trouver une entreprise ?

Formation en alternance : comment trouver une entreprise ?

Selon les Échos, le nombre d’apprentis dans l’enseignement supérieur ne cesse d’augmenter : +8,1% en 2018. Comment fonctionne l’alternance ? Comment rencontrer son futur employeur ?

Horloge7 minutes de lecture

HorlogePublié le 2/7/2020 3:23:27 PM

Apprendre un métier sur le terrain tout en préparant un diplôme reconnu, c’est la formule gagnante que propose l’alternance. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ce dispositif séduit un nombre toujours plus important de jeunes et d’employeurs. Le principe : alterner des temps d’apprentissage théorique, à l’école, et des périodes en entreprise, où vous aurez le statut d’apprenti avec un salaire.

À la clé, une formidable insertion sur le marché de l’emploi et des compétences adaptées aux besoins des employeurs. Mais avant, il faut relever un challenge difficile. En effet, il faut trouver un employeur qui vous recrute en alternance et qui accepte de signer avec vous un contrat de travail.

Dans cet article, nous vous donnons quelques explications sur ce système et surtout des conseils si vous êtes concernés par l’alternance.


L’alternance, comment ça marche ? 

Vous pouvez conclure deux types de contrats de travail avec votre employeur dans le cadre de l’alternance : l’apprentissage ou le contrat de professionnalisation.


Comme son nom l’indique, l’alternance est un système basé sur des périodes qui alternent d’un côté la théorie, à l’école, et d’un autre les phases pratiques, sur le terrain. Sachez que votre seule admission dans une école qui propose de l’alternance ne suffit pas. Vous devez encore rencontrer un employeur qui accepte de signer avec vous une alternance. Ne tardez pas ! Vous disposez de quelques mois seulement après le début de votre formation pour obtenir l’engagement d’une structure prête à vous intégrer.

Vous pouvez conclure deux types de contrats de travail avec votre employeur dans le cadre de l’alternance : l’apprentissage ou le contrat de professionnalisation.


Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation 

Ces deux types de documents légaux représentent autant de moyens pour les étudiants en alternance d’obtenir :

 

·    Un diplôme d’État ;

·    Un titre à finalité professionnelle inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;

·    Un certificat de qualification professionnelle (CQP) ;

·    Une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale.

 

Le contrat d’apprentissage peut être conclu avec votre employeur pour une durée comprise entre 6 mois et 4 ans. Le contrat de professionnalisation peut quant à lui durer entre 6 et 24 mois.

 

L’alternance : pour quel public et avec quels employeurs ?

L’alternance est ouverte aux jeunes de 16 à 29 ans dans le cadre d’une formation en apprentissage, et de 16 à 25 ans pour un contrat de professionnalisation. Au-delà de ces âges-là, des dérogations peuvent être accordées.

Côté employeurs, les apprentis peuvent cibler les entreprises qui relèvent du secteur commercial, artisanal, industriel, agricole, associatif ou des professions libérales. La fonction publique et les établissements publics administratifs peuvent aussi être concernés.

Attention : ni les collectivités, ni l’État, ni les établissements publics administratifs ne peuvent conclure de contrat de professionnalisation. Pour cela, votre employeur devra simplement être assujetti au financement de la formation professionnelle continue.

 

Les avantages de l’alternance

Selon une étude réalisée par l’Apec publiée en Avril 2018, 86% des alternants se montrent confiants dans les débouchés à l’issue de leurs études.


Saviez-vous qu’on peut devenir ingénieur par la voie de l’alternance ? Eh oui, vous pouvez décrocher un diplôme allant du CAP au Bac+5, parmi une large palette de filières. Sauf qu’à l’issue de votre formation, vous aurez AUSSI appris un métier. Concrètement, vous aurez l’expérience et le savoir-faire d’un employé, et ça, c’est un sacré atout pour décrocher un job. D’ailleurs, l’enjeu de l’alternance, côté recruteur, est d’embaucher le jeune, qui sera parfaitement intégré et opérationnel. En effet, selon une étude réalisée par l’Apec publiée en Avril 2018, 86% des alternants se montrent confiants dans les débouchés à l’issue de leurs études.

Cerise sur le gâteau de l’alternance : la rémunération. Vous avez un statut de salarié, et à ce titre, vous percevez un salaire tous les mois. Les montants diffèrent en fonction de l’âge et de l’année de formation. Les apprentis, par exemple, peuvent toucher entre 27 % et 100 % du SMIC. En ce qui concerne les contrats de professionnalisation, la rémunération est comprise entre de 55 et 85 % du SMIC.

Aide au permis de conduire, au logement, à la mobilité, exonération des frais de scolarité... En alternance, vous pourrez bénéficier de coups de pouce qui vous aideront à mieux vivre. Pour les connaître, rendez-vous sur le site de votre Région. Renseignez-vous aussi auprès de votre organisme de formation qui saura vous orienter.


Trois conseils pour trouver votre employeur en alternance

 On ne traîne surtout pas ! Vous avez entre deux et trois mois après le début de votre formation pour vous dégoter un employeur et vous lancer dans l’alternance. Renseignez-vous auprès de votre organisme pour connaître les délais précis. Comment s’y prendre pour convaincre un employeur de vous accueillir ?

 

Préparez votre projet et personnalisez votre candidature 

Avant de postuler, préparez bien le terrain. Quelles sont les entreprises les plus en phase avec votre projet professionnel ? Que pouvez-vous leur apporter dans le cadre de votre alternance ? Ensuite, prenez des informations sur votre employeur potentiel : est-ce une PME, une TPE, une grande structure, une collectivité ? Ces éléments vous permettront d’adapter votre CV et votre lettre de motivation à chaque nouvelle candidature. Car non, envoyer le même CV à tout le monde n’est vraiment pas une bonne idée. Profitez-en pour joindre à vos candidatures (parfois spontanées) les travaux que vous aurez réalisés lors de vos études ou sur votre temps libre. Valorisez surtout les stages que vous avez faits. Si jamais un employeur veut vous rencontrer en entretien d’embauche, veillez à bien vous préparer en amont. L’objectif pour vous est d’être identifié comme un candidat solide pour le poste que vous convoitez. Pour réussir votre entretien d’embauche et optimiser vos chances, vous lirez ici de nombreux conseils pertinents.

 

Faites jouer les réseaux

En premier lieu, nous vous conseillons d’activer le réseau de votre organisme de formation. Ils ont en effet l’habitude et sont en lien avec des employeurs potentiels. Ensuite, activez le réseau de vos copains de promo, via des groupes d’anciens élèves, ainsi que celui de votre entourage au sens large. Et bien sûr, surfez sur les réseaux sociaux !

Vous auriez d’ailleurs tout intérêt à faire le ménage sur vos propres réseaux sociaux. Quand votre employeur potentiel vous cherchera sur internet, gare aux informations qu’il pourrait obtenir sur vous... Les salons professionnels sont également de bonnes occasions pour dénicher votre futur employeur !

    

Rendez-vous sur les sites de recherche d’emploi incontournables

Voici une liste de sites pour chercher un employeur en alternance, ils sont une mine d’informations !  

 

·    alternance.emploi.gouv ;

·    apec.fr ;

·    Pôle emploi ;

·    La bonne alternance ;

·    La bourse de l’emploi dans la fonction publique.  

 

Pensez aussi (encore) à votre Région ! De nombreux Conseils régionaux proposent sur leurs sites des moteurs de recherche d’emplois. En Occitanie, il existe même une application de mise en relation directe entre apprentis et employeurs, appelée « Anie ».

 

En conclusion

L’alternance est une réussite qui séduit de plus en plus de jeunes et d’employeurs. Il s’agit en effet d’une formation qui permet d’apprendre à la fois à l’école et sur le terrain, tout en étant rémunéré ! Attention cependant au moment d’obtenir la signature de votre employeur, car cette étape n’est pas une balade de santé. Il vous faudra en effet être méthodiques et appliqués afin d’obtenir une alternance dans la boîte de vos rêves. Pour aller plus loin vous pouvez aussi lire notre article qui explique pourquoi choisir l'apprentissage.


photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Community Vs Social Media Manager : quelle différence ?

Pour promouvoir une entreprise sur les réseaux sociaux, on parle souvent du poste de Community Manager. On confond souvent son rôle avec celui du Social Media Manager. Comment comprendre la différence ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Comment gérer et réussir son année scolaire ?

La nouvelle année scolaire arrive avec de nouveaux professeurs, de nouvelles méthodes, de nouvelles matières et… plus de travail. Face à cette vague de nouveautés, comment gérer et réussir son année scolaire ?

  • 7 mn de lecture
Lire l'article

Admissions parallèles : pourquoi intégrer une grande école après la fac ?

Faire une grande école vous fait rêver, mais vous ne vous sentez pas l'envie de partir en classe prépa ? Pourquoi ne pas passer par la fac via les passerelles ? Voici nos conseils !

  • 6 mn de lecture
Lire l'article