Pourquoi choisir l'apprentissage ? | PrePeers
Naviguer dans le site
Cookie Cookie
PrePeers respecte vos données personnelles
PrePeers utilise des cookies pour fournir, gérer et améliorer l'expérience de ses visiteurs et de ses utilisateurs.
Si vous acceptez, le contenu de votre navigation sera adapté en fonction de votre activité sur les services PrePeers comme la recherche de cours particuliers, d'écoles ou d'offres d'emploi.
Vous pouvez les accepter ou retirer votre consentement à tout moment.
Ces préférences s'appliquent uniquement à notre site.
Voir plus
Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Pourquoi choisir l'apprentissage ? Voilà 3 bonnes raisons

Pourquoi choisir l'apprentissage ? Voilà 3 bonnes raisons

En 2018, près de 318 000 contrats d’apprentissage ont été signés, contre 295 000 en 2017. Cette progression de presque 8% sur un an est la plus forte depuis 1996. Comment expliquer le succès de l’apprentissage ?

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 12/4/2019 4:16:41 PM

Si l’apprentissage constitue une formation intense, ce type d’expérience confère aux jeunes étudiants une très bonne capacité d’organisation et offre son lot d’avantages. Et pour cause, selon Les Échos, le nombre d’apprentis dans l’enseignement supérieur ne cesse d’augmenter (+8,1% en 2018). Voici un bref récapitulatif de tout ce qu’implique l’apprentissage et 5 bonnes raisons de vous tourner vers cette voie professionnalisante.


1. Qu'est-ce que l’apprentissage ?


En France, l’apprentissage est une formation de 6 mois à 3 ans, basée sur un travail de terrain encadré par un maître d’apprentissage. Elle se divise entre une partie pratique chez l’employeur, à raison de deux tiers de temps, et une partie théorique. Celle-ci est en lien étroit avec les missions en entreprise, dispensée au sein d’un centre de formation d’apprentis (CFA), à raison d’un tiers de temps.


Longtemps réservée à certaines filières (commerce, vente, comptabilité, gestion, industrie, paysagiste, etc.), l’offre de diplômes en alternance s’est considérablement diversifiée : BTS, DUT, licence pro, master, école d'ingénieur, école de commerce... Du web aux ressources humaines, les options et les possibilités sont larges ! Il suffit désormais d’être âgé de 16 à 29 ans et d’être dans la capacité d’exercer le métier souhaité. Au-delà de 29 ans, l’élève doit préparer un diplôme supérieur à celui qu’il a déjà obtenu.


Le contrat d’apprentissage se différencie du contrat de professionnalisation dans le sens où le premier relève de la formation initiale, et le second de la formation tout au long de la vie. En outre, le contrat de professionnalisation est plus souple et moins stable dans son offre. Néanmoins, en cumulant les années où vous avez eu un contrat d'apprentissage, votre salaire augmentera en conséquences. Voici 5 bonnes raisons de choisir l’apprentissage !



2. L’apprentissage représente un bon moyen de se former à la vie active


Un apprenti sur deux décroche un contrat de travail au sein de l’entreprise d’accueil à l’issue de leur période de formation.


Selon une étude publiée par l’Apec en avril 2018, 86% des alternants se montrent confiants dans les débouchés à l’issue de leurs études, contre 77% pour le reste des diplômés. L’apprentissage offre, en effet, la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle tout en préparant un diplôme. Ce dispositif permet donc de se former petit-à-petit à la vie active. En bref : l’apprentissage vous aide à rentrer dans le concret de la vie d’une entreprise. En effet, vous pouvez immédiatement appliquer dans l’entreprise qui vous accueille ce que vous venez d’apprendre au sein de votre CFA. Ce contrat offre également l’opportunité d’acquérir des connaissances additionnelles aux côtés de votre maître d’apprentissage.


Autre avantage de taille : grâce à l’apprentissage, vous êtes assuré(e) de vous insérer plus facilement et plus rapidement dans le milieu professionnel. En effet, d’après le ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, 7 mois après leur sortie d’un CFA, 69% des jeunes ayant suivi des études de niveau CAP à BTS ont un emploi (chiffres de 2017). En effet, le fait de devenir apprenti est un véritable plus sur le marché du travail. Vous allez acquérir de l'expérience en plus de votre diplôme certifiant.


N'hésitez pas à consulter notre article sur comment réussir son orientation.


Suite à votre apprentissage, comptabilisé comme une réelle expérience professionnelle dans votre CV, vous serez mieux armé(e) pour négocier avec les recruteurs lors de votre recherche d’emploi. Par ailleurs, un apprenti sur deux décroche un contrat de travail au sein de l’entreprise d’accueil à l’issue de leur période de formation. 



3. L’apprentissage : apprendre sans aucun frais à votre charge !


Les frais de votre formation sont intégralement pris en charge par la société d’accueil.


L’apprentissage est la voie d’orientation idéale pour vous former sans vous ruiner. En effet, c’est l’employeur qui paie vos études, la formation étant financée par un impôt, dû par les entreprises, qu’on appelle la taxe d’apprentissage. Les frais de votre formation sont donc intégralement pris en charge par la société d’accueil et l'organisme de formation dédié, durant toute la durée de votre contrat. Adieu le prêt étudiant !


Le fait de ne pas payer votre année scolaire est aussi un grand avantage dans votre choix d'école. Le champ des possibles est plus large. Vous pouvez postuler dans n'importe quel établissement dont le programme est intéressant sans vous soucier de l'aspect financier.


Et si vous ne savez pas quoi faire après le bac, cet article de blog pourra répondre à toutes vos interrogations !



4. Gagner de l’argent grâce au contrat en apprentissage


L’apprenti perçoit en prime une rémunération correspondant à un pourcentage du SMIC.


Si la formation est totalement gratuite, l’apprenti perçoit en prime une rémunération correspondant à un pourcentage du SMIC, en fonction de son âge et de son ancienneté. Ce salaire évolue donc au fil des années.


Son statut de salarié confère également à l’apprenti tout ce qui en découle : droits aux allocations chômage, couverture sociale, congés payés, congés maternité, retraite… Enfin, son salaire n’est pas imposable (dans la limite du SMIC).


En outre, non seulement vous ne payez pas de frais de formation mais en plus, vous touchez une rémunération. Pour les personnes dont l'indépendance est nécessaire, accéder à ce type de contrat n'est pas négligeable. Des aides de l'état sont disponibles selon la rémunération pour apporter un complément à ce salaire (prime d'activité, APL, mobili jeune...). Parfois, la région offre des aides supplémentaires qui permettent de vivre convenablement.



En conclusion


L’apprentissage offre l’opportunité de gagner en indépendance et en maturité. Les questions d'argent se posent un peu moins, les compétences augmentent plus vite et l'insertion professionnelle est plus facile. L'alternance constitue aussi un mode de formation passionnant et stimulant et permet de développer les aptitudes nécessaires pour réussir dans le monde professionnel comme la ponctualité, la rigueur, le respect des engagements et la capacité d’adaptation. Beaucoup d'employeurs cherchent à recruter un profil expérimenté et spécialiste dans un domaine en particulier.

photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Top 5 des astuces pour lutter contre la procrastination

Comment vaincre le terrible fléau de la procrastination ? Comment enfin s'arrêter de tout remettre à demain ? Nous te proposons ici quelques outils du quotidien, efficaces pour devenir une véritable machine de productivité !

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Comment réussir en classe préparatoire ?

Fin du lycée, place à la classe prépa : les choses se corsent ! 2 voire 3 ans de dur labeur, de classement mais aussi de cohésion et d'entraide. Réussir sa classe prépa, c'est une question de méthode.

  • 7 mn de lecture
Lire l'article

Bac 2021 : quelles spécialités choisir ?

La réforme générale du baccalauréat de 2021 impose de choisir des spécialités, ce qui implique d’avoir, dès la classe de seconde, une idée plus précise de son orientation scolaire. Quelles spécialités choisir pour quelle voie ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article