Comment Faire un Bon Rapport de Stage ? | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Inès: Comment faire pour rédiger un super rapport de stage ?

Comment faire pour rédiger un super rapport de stage ?

Rédiger son rapport de stage est un moment souvent redouté, que l'on repousse jusqu’à la dernière minute. Quelle méthodologie appliquer pour exceller ? Comment éviter les erreurs classiques ?

Horloge7 minutes de lecture

HorlogePublié le 2/27/2020 9:37:15 AM

Le stage en entreprise est un passage quasi obligatoire dans le parcours académique et professionnel de chacun. Et qui dit stage (n'hésitez pas à consulter notre article : comment trouver son stage en 3 étapes), dit bien évidemment le tant redouté rapport de stage. Vous passez de longues heures à rédiger ce dernier, multipliant alors les pages et les annexes. Et pourtant, rien ne vous garantit que votre assiduité portera ses fruits… Découvrez ici les 4 astuces pour rédiger ce précieux document !


Bien écouter en classe

Ecouter en cours vous permettra d’avoir toutes les informations en tête pour rédiger correctement votre rapport de stage.


L’objectif de cet incontournable devoir est de rendre compte de votre mission au regard des connaissances théoriques acquises pendant vos études. Autrement dit, si vous n’avez rien écouté de l’année, cette rédaction s’avèrera d’emblée très compliquée… Alors on se motive dès la rentrée scolaire !


Bien écouter est essentiel. Cela vous permettra dans un premier temps de ne pas être perdu. Ainsi vous pourrez assimiler beaucoup plus vite la masse d’informations fournie par votre tuteur. Vous gagnerez ainsi du temps lors de l’exécution de vos différentes tâches et vous taperez plus vite dans l’œil de votre responsable au sein de l’entreprise. Par conséquent, on vous confiera de plus en plus de responsabilités et vous aurez une bonne appréciation à la fin de cette expérience. Et c’est important, puisque cette note, attribuée par votre mentor, comptera dans votre moyenne finale !


De plus, écouter en cours vous permettra d’avoir toutes les informations en tête pour rédiger correctement votre rapport de stage. En effet, rares sont les professeurs à vous lâcher dans le monde professionnel sans vous avoir transmis quelques notions essentielles en amont. Vous aurez ainsi des informations sur les démarches à suivre pour trouver et valider votre stage. Vous obtiendrez aussi les directives à suivre pour commencer à écrire.


Bref, quoi qu’il en soit, bien écouter ne vous apportera que des bonnes choses. C’est promis !


Tenir un journal de bord quotidien

Dès les premiers jours, notez sur un carnet les différentes missions exécutées au cours de la journée.


N’attendez pas les derniers mois pour commencer la rédaction de votre mémoire ! Dès les premiers jours, notez sur un carnet les différentes missions exécutées au cours de la journée. Cela peut, par exemple, se matérialiser sous cette forme :

9 heures : Accueil par ma tutrice + présentation de l’équipe et de mes missions.

10 heures : Première mission de… en compagnie de ma tutrice. J’y ai appris comment… et comment…


Pensez également à noter, d’une autre couleur, les nouveaux mots que vous avez appris et qui sont propres à votre domaine d’expertise. Ces derniers vous serviront à remplir votre lexique ! Car si vous attendez la fin pour attaquer la rédaction de votre rapport, l’ensemble du jargon professionnel vous semblera familier. Vous ne saurez alors plus quoi indiquer dans cette partie, pourtant indispensable.


Ces synthèses vous permettront également de rédiger au fur et à mesure et ainsi de ne pas vous laisser surprendre par le temps… De plus, cela vous permettra de n’oublier aucune information en route !


Suivre un plan clair et logique


Votre trame doit répondre à une trame logique et cohérente, du sommaire jusqu’à la conclusion, en passant par l’introduction. Ainsi, les titres de vos paragraphes doivent être évocateurs pour votre lecteur. C’est comme si vous le preniez par la main pour le mener jusqu’à une conclusion qui répond à votre problématique de départ. Les différents titres doivent également résumer votre stage de fin d’année en quelques mots.


Notre petit conseil : après avoir construit votre plan, et avant de vous lancer dans la rédaction, rédigez à l’avance l’introduction et la conclusion. Cela vous permettra de ne jamais vous égarer en chemin !

Pour vous aider dans cette étape cruciale, voici un exemple pertinent pour une grande majorité des missions.


Remerciements


Cette étape, plus « anecdotique », est une règle de bonne conduite recommandée. Profitez de cette première page pour remercier l’ensemble de l’équipe pédagogique. Ayez un petit mot pour vos professeurs, votre référent au sein de l’école, ainsi que le responsable de master/licence…


Remerciez les personnes présentes au sein de votre équipe avec une attention toute particulière pour votre tuteur ainsi que pour le CEO.


Enfin, vous pouvez ajouter des remerciements pour des personnes extérieures à votre établissement d’enseignement ou à votre entreprise d’accueil.


Introduction


Ici, vous présenterez tout ce qui est relatif à votre recherche et à votre lieu de de travail. Autrement dit, vous pouvez commencer par parler de votre recherche, des obstacles que vous avez rencontrés ainsi que des différents entretiens que vous avez dû passer. Vous vous attellerez ensuite à la présentation de votre entreprise : rappel historique, organisation générale (les filiales, les divisions...), le domaine d’activité, les effectifs, la répartition par catégories professionnelles…


Bien évidemment, vous enchaînerez avec votre problématique en lien avec votre domaine d’étude et secteur d’activité choisi . Il peut s’agir d’une problématique que vous avez d’ailleurs vous-même rencontrée au début de votre mission. Enfin, vous annoncerez votre plan.


Première partie


Décrivez votre poste et vos différentes missions. Le service dans lequel vous avez travaillé, les projets et les responsabilités qui vous ont été confiés… En bref, décrivez votre journée type.

 

Deuxième partie

Réalisez un compte rendu de l’une de vos missions en particulier. Décrivez alors les étapes de réalisation de votre travail. Détaillez le suivi et le contrôle exercés par votre tuteur, les missions de vos collègues pour mener à bien ce projet, les résultats obtenus, l’appréciation finale de votre travail, les difficultés rencontrées… Prenez ici une mission qui vous a demandé beaucoup de temps ou alors qui est représentative du travail effectué durant ces quelques mois.


Troisième partie


Mettez en parallèle vos connaissances acquises pendant vos études et celles acquises lors de votre stage. Comment avez-vous mis vos compétences en pratique ? Qu’avez-vous appris de plus ? Si ce n’est pas votre premier job, soulignez la capitalisation des savoirs et des expériences d’une mission à une autre.


Conclusion


Elle apporte une réponse claire et précise à votre problématique. Pour ce faire, elle résume en quelques pages le contenu de votre rapport. Ainsi, il est important d’y accorder une attention toute particulière. Eh oui, comme une quatrième de couverture, elle doit donner envie à votre lecteur de lire votre ouvrage.


C’est également le moment de faire un « bilan » de ces quelques mois passés. Vous pouvez ainsi évoquer brièvement ce que vous avez apprécié découvrir. Profitez-en aussi pour souligner ce qui vous a un peu refroidi.

Enfin, vous pouvez évoquer vos perspectives professionnelles : embauche au sein de l’entreprise, recherche d’un emploi dans le même secteur, réorientation, création votre entreprise…


Lexique


Comme évoqué précédemment, le lexique est une sorte de petit dictionnaire qui regroupe l’ensemble du jargon professionnel et des termes spécifiques à votre secteur d’activité. Ces derniers n’auront d’ailleurs pas nécessairement été employés au sein du rapport.


Annexes


Il s’agit de l’ensemble des documents qui viennent appuyer vos propos et attester de vos réalisations au cours du stage.


Soignez l’orthographe

Les fautes sont perçues comme une marque de négligence et un manque de sérieux.


L’orthographe est un élément essentiel à ne négliger sous aucun prétexte. En effet, qui apprécierait de lire un texte bourré de fautes ? De plus, les fautes sont perçues comme une marque de négligence et un manque de sérieux. Ainsi, certaines écoles réalisent leur barème en prenant en considération l’orthographe.


La relecture est donc la clé pour obtenir une bonne note. Toutefois, si l’orthographe et la grammaire ne sont pas vos spécialités, sachez que de nombreux correcteurs proposent leurs services sur Internet.


En conclusion


Quelle est donc la recette pour réussir à faire un super rapport de stage ? Bien écouter en cours, ne pas attendre la dernière minute pour commencer à composer, construire et suivre une logique claire selon un fil directeur et surtout bien se relire. Mais rien de miraculeux, seule la rigueur payera !

 



photo de profil

Article écrit par Inès

Lire d'autres articles écrits par Inès

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Réorientation : 6 raisons de ne pas avoir peur de changer de voie

Chaque année, plus de 100 000 étudiants remettent en cause leur parcours académique et décident de changer d’orientation. Doit-on avoir forcément peur de changer de voie, quitte à tout plaquer ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Nos conseils si vous pensez au logement intergénérationnel

Besoin de faire des études dans une autre ville ? Vous allez obligatoirement devoir chercher un endroit où habiter. Cependant, les budgets sont parfois assez élevés et la colocation semble s’imposer d’elle-même. Si vivre à plusieurs et entouré de jeunes de votre âge ne vous réjouit pas, pourquoi ne pas opter pour la cohabitation intergénérationnelle ?

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Orientation professionnelle : comment choisir le bon métier ?

Pour certains, la vocation naît de rêves d’enfants, de passions dévorantes. Pour d’autres, le cheminement pour trouver sa voie sera plus long. Si vous faites partie de la deuxième catégorie et que vous n’êtes toujours pas fixé sur votre avenir, vous pouvez suivre les conseils suivants pour vous aider à prendre votre décision et adapter votre parcours.

  • 6 mn de lecture
Lire l'article