Lutter contre la procrastination en 5 étapes | PrePeers
Naviguer dans le site
Cookie Cookie
PrePeers respecte vos données personnelles
PrePeers utilise des cookies pour fournir, gérer et améliorer l'expérience de ses visiteurs et de ses utilisateurs.
Si vous acceptez, le contenu de votre navigation sera adapté en fonction de votre activité sur les services PrePeers comme la recherche de cours particuliers, d'écoles ou d'offres d'emploi.
Vous pouvez les accepter ou retirer votre consentement à tout moment.
Ces préférences s'appliquent uniquement à notre site.
Voir plus
Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Harold: Top 5 des astuces pour lutter contre la procrastination

Top 5 des astuces pour lutter contre la procrastination

Comment vaincre le terrible fléau de la procrastination ? Comment enfin s'arrêter de tout remettre à demain ? Nous te proposons ici quelques outils du quotidien, efficaces pour devenir une véritable machine de productivité !

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 7/8/2021 12:00:00 AM

D’après Le Monde, la procrastination touche environ 50 % des étudiants. On définit par procrastination la forte tendance à remettre au lendemain une décision ou l'exécution de quelque chose.


« Je réviserai ça demain, j’ai encore le temps… » L’un des plus grands maux des étudiants est sans nul doute la procrastination. L’arrivée des beaux jours ? Go, on va boire un verre en terrasse (après le COVID, on en profite) ! Une nouvelle série Netflix ? Un pot de glace et c’est parti ! Et quand bien même tu ess déterminé(e) à réviser, la notion d’organisation reste encore assez floue. Heureusement, PrePeers te révèle dans cet article de blog 5 astuces et conseils pour enfin lutter efficacement contre la procrastination !



1.Planifier ses révisions


Non, tu n’as pas le temps ; du moins, tu ne pourras pas te contenter de toujours remettre au lendemain. Les révisions en express à la veille d’un examen n’ont jamais porté leurs fruits, et pour cause ! ton cerveau, aussi puissant soit-il, a besoin de temps pour assimiler de nouvelles connaissances. Planifier tes révisions te permettra ainsi de prendre de la hauteur pour mieux estimer la charge de travail en un temps imparti.

Cela aura plusieurs avantages :


- Être zen, car on est pas dans le speed des révisions la veille. Exit, le stress ! ;

- Ne rien oublier, notamment ce contrôle de mathématiques que vous enfouissez loin dans vos souvenirs

- Être à l’heure en respectant les deadlines ;

- Prioriser, car réviser un examen d’Histoire qui a lieu dans trois semaines avant de faire l’exercice prévu pour le lendemain n’est peut-être pas la meilleure des solutions ;

- te projeter, pour justement définir si tu as le temps de te reposer ou si c’est, au contraire, la course ;


Mais cela implique d’être réaliste sur tes capacités, ton emploi du temps et ton énergie. Petite astuce : estime un temps qui te paraît plausible et rajoute-y 30 %. Par exemple, si vous pensez mettre 1 heure pour faire un exercice de français, bloquez 1 h 20 dans votre emploi du temps. On n’est jamais trop prudent !


Pour réussir ses révisions, il est essentiel de bien dormir. La gestion de son sommeil est clé. Dans cet article, on t'explique comment faire !



2.Couper son smartphone


tu es accro à ton Smartphone ? Ce dernier nuit grandement à ta productivité. Nous tenons à te rassurer : non, regarder ton téléphone toutes les 5 minutes n’est pas indispensable à ta survie. Pense donc à couper ton Smartphone lorsque tu travailles. Cela vaut aussi pour tes réseaux sociaux sur ton ordinateur ou ta tablette. On te voit !


Ainsi, tu peux activer le mode avion de telle heure à telle heure. Tu le désactiveras qu’une fois la tâche planifiée terminée. Vous pouvez également laisser votre téléphone dans une autre pièce. Cela vous évitera d’être tentés de le regarder. Un gain de productivité assuré !


Et cette règle marche aussi pour le télétravail. Allez, on arrête les pauses Instagram toutes les 10 minutes !



3.Faire des pauses


Planifier ses révisions, c’est aussi planifier ses temps de pause. Eh oui, qui que tu sois, tu ne pourras pas travailler en continu. Non seulement, cela te dégoûtera du travail et, en plus de cela, tu ne seras pas du tout productif ! La solution ? Faire des pauses pour réoxygéner votre cerveau.


L’une des méthodes les plus connues pour alterner entre boulot et pause reste celle de Pomodoro. Cette technique consiste à diviser ton temps de travail en intervalles : 25 minutes de boulot suivies de 5 minutes de pause. Dans la pratique :


- Réalise une To-Do list des tâches à réaliser sur votre journée.

- Règle ta minuterie sur 25 mn.

- Travaille sur ta première tâche jusqu’à ce que la minuterie retentisse.

- À la fin du timer, fais une croix sur un morceau de papier et prends 5 mn de pause, chrono en main.

- Recommence jusqu'à avoir 4 croix sur ton morceau de papier.

- Après un cycle de 4 pomodoros, prends une pause plus longue de 15 à 30 mn. Et recommence, tout au long de la journée.


Assure-toi également d’avoir au moins une journée entière de repos dans la semaine pour déconnecter totalement. La productivité passe enfin par une bonne nuit de sommeil. Oui, la fatigue trouble la concentration. Alors, couche-yoi tôt !



4.Sortir de chez soi


Certains étudiants ont énormément de mal à travailler de chez eux. Les distractions sont nombreuses, la famille est trop bruyante… Étudier dans un lieu extérieur peut alors s’avérer une bonne solution.


Si le bruit ne vous dérange pas, la terrasse d’un café, le lobby d’un hôtel ou un parc public pourront être vos nouveaux espaces de travail. En revanche, si le calme est de rigueur, la bibliothèque universitaire sera idéale.


Retrouver des amis chez eux peut aussi être une possibilité. Il faut toutefois bien choisir vos camarades de révision ! En effet, ces réunions peuvent rapidement se transformer en après-midi rigolade, ce qui s’avère peu intéressant du point de vue scolaire…


À ce propos, nous avons rédigé un article de blog pour vous aider à réussir vos révisions.



5.Se faire accompagner


Si vous avez peu de motivation seul chez vous, un prof particulier vous aidera à rester concentré(e)s. En effet, vous ne serez pas tenté(e)s d'aller faire autre chose ! Vous n'avez plus qu'à écouter attentivement le professeur qui rentre directement dans le vif du sujet.


De plus, vous pourrez lui poser toutes les questions nécessaires, ce qui facilite grandement votre apprentissage. PrePeers met à votre disposition une liste de coachs particuliers pour avancer sereinement vers vos objectifs, le tout avec un suivi personnalisé et humain.



En conclusion


La procrastination est donc un mal très présent, accentué ces dernières années par le développement des nouvelles technologies. Or, il est pourtant aisé de devenir productif en suivant des règles simples : établir un planning de révision, couper son Smartphone, prévoir des pauses, réviser en extérieur ou encore se faire accompagner. Et vous, que faites-vous pour lutter contre ce fléau ?

photo de profil

Article écrit par Harold

Lire d'autres articles écrits par Harold

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

4 conseils pour financer ses études à l'étranger

De nombreux étudiants veulent partir faire leurs études à l'étranger. Parfois, ce n'est pas aussi simple que cela en a l'air. Quelles solutions peut-on trouver pour financer ses études à l'international ? On te répond précisément ici !

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Comment faire pour rédiger un super rapport de stage ?

Rédiger son rapport de stage est un moment souvent redouté, que l'on repousse jusqu’à la dernière minute. Quelle méthodologie appliquer pour exceller ? Comment éviter les erreurs classiques ?

  • 7 mn de lecture
Lire l'article

Comment rédiger une lettre de motivation parfaite ?

34 secondes : c'est le temps passé par un recruteur sur une candidature. En rédigeant une lettre de motivation, vous augmentez ce temps de 40% ! Comment rédiger une lettre de motivation percutante ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article