Premier emploi : assurer dès son premier jour | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Premier emploi : 5 astuces pour assurer en entreprise

Premier emploi : 5 astuces pour assurer en entreprise

C'est le jour J : vous démarrez votre premier emploi dans une nouvelle entreprise ! Impressionné(e), envie de bien faire, stressé(e) ... Voici nos 5 conseils pour assurer dès le début !

Horloge6 minutes de lecture

HorlogePublié le 2/21/2020 7:09:40 AM

Félicitation ! Vous avez enfin décroché le job de vos rêves, votre tout premier boulot ! Vous avez passé avec succès « le screening », c’est à dire l’épreuve du CV et de la lettre de motivation (d'ailleurs n'hésitez pas à consulter notre article : comment réussir son entretien d'embauche). Vous avez brillé en entretien d’embauche, et maintenant que vous avez le poste, vous vous voyez déjà faire forte impression au bureau. Mais voilà, la première journée approche, et le stress monte. Rien de plus normal !

 

Débarquer dans une entreprise sans l’expérience du monde du travail, avec des collègues plus aguerris que vous et des supérieurs scrutateurs… peut être un poil effrayant. Pour assurer lors de votre premier emploi, vous trouverez ici quelques conseils.

 

Lors de votre premier emploi, bien avant d’être jugé sur vos compétences techniques, c’est votre attitude et votre personnalité en tant que nouveau salarié qui seront déterminants. Selon une étude menée par le centre d’expertise de l’EDHEC sur les jeunes générations, intitulée « Quelles compétences ont été utiles pour la réussite de mon premier emploi », 80% des jeunes diplômés sondés rapportent que ce sont bien les « soft skills », autrement appelées compétences comportementales, qui ont d’abord primé sur les compétences techniques. Parmi elles, « l’habileté relationnelle. »

 

Suivez le guide de PrePeers.


Soyez ponctuels et avenants

Au revoir les grasse mat’ de la vie étudiante, bonjour le réveil matin !


Il s’agit peut-être d’une évidence, mais rappelons-le : arriver à l’heure à votre premier emploi est PRI-MOR-DIAL ! Au revoir les grasse mat’ de la vie étudiante, bonjour le réveil matin ! N’oubliez pas que la première impression que l’on a de quelqu’un est très souvent celle que l’on retient. Ça serait dommage de ruiner votre réputation professionnelle alors même que vous n’avez pas commencé à travailler… Arriver à l’heure à votre nouvel emploi, et même quelques minutes en avance le premier jour, vous assurera une entrée en poste plus sereine et témoignera de votre motivation et de votre sérieux. Il faut donc bien préparer à l’avance ce premier jour.

 

Autre règle de base : présentez-vous et saluez tous ceux que vous rencontrerez. Un bonjour accompagné d’un sourire seront toujours bien perçus. Essayez aussi de retenir au maximum les noms des personnes que l’on vous présentera. Cela vous sera fort utile par la suite et elles seront touchées que vous vous souveniez d’elles.  

 

Faites de la discrétion votre alliée

Rester ouvert et avenant tout en restant discret est une bonne stratégie.


Si un bonjour et quelques formalités passent toujours, n’en faites pas trop non plus. Répondez si l’on vous pose des questions, mais ne vous étalez pas. Ce n’est pas le moment de commencer à donner votre avis sur la couleur des murs ou l’agencement des bureaux. Ni de raconter votre vie privée. Bref, rester ouvert et avenant tout en restant discret est une bonne stratégie.

 

Enfin, soignez votre présentation. D’une structure à l’autre, les codes vestimentaires peuvent changer, alors renseignez-vous avant d’arriver afin d’adopter le look qui convient.

 

Motivés, motivés… soyez motivés !

Montrez votre implication ! 


Toujours selon l’enquête de l’EDHEC que nous citons plus haut, réalisée auprès de jeunes diplômés, d’ingénieurs et de managers, les trois compétences indispensables à la réussite d’un premier emploi sont :


Le sens du résultat et de l’engagement ;

L’habileté relationnelle (que nous évoquions plus haut) ;

La capacité à apprendre et à entreprendre.

 

Alors montrez votre implication ! Soyez curieux, transpirez la soif d’apprendre, montrez que vous êtes heureux d’être là. Montrez-vous intéressés par la mission que l’on vous a confiée, et démontrez que vous êtes capable de retenir les informations que l’on vous communique.


Renseignez-vous avant d’arriver

Cela vous permettra même de marquer des points auprès de vos supérieurs.


Avant de prendre vos fonctions, tentez de glaner un maximum d’informations sur la société dans laquelle vous allez arriver. Par exemple, il vous faut être au courant d’éléments précis tels que la date de création de l’entreprise, son historique, la taille de ses effectifs, ou encore la typologie de sa clientèle. Découvrir ce genre d’informations dès votre arrivée vous évitera de poser des questions maladroites. Cela vous permettra même de marquer des points auprès de vos supérieurs, qui seront sensibles à votre curiosité ainsi qu’à votre conscience professionnelle. Une fois en poste, continuez à décoder la culture de l’entreprise pour mieux la connaître et apprivoiser ses particularités. Qui fait quoi ? Qui est leader ? Quand prend-t-on des pauses, où se trouvent les lieux de convivialité ? Naviguer sur l’intranet, observer le comportement de vos collègues et le fonctionnement de la société vous permettra de vous intégrer et de vous adapter rapidement à votre premier emploi.

 

Faites un point avec votre hiérarchie et posez des questions

Mieux vaut rapidement dénouer un petit problème avec l’appui d’un collègue que de perdre du temps à s’entêter dans une impasse.


Disons-le sans détours. Lors de votre premier emploi, vous serez observés et jugés, tant par les autres salariés que par votre hiérarchie. On vous demandera d’être opérationnels de suite, alors que vous ne maîtrisez pas forcément les processus ou les logiciels internes à l’entreprise. Alors, n’hésitez pas à solliciter un point avec votre supérieur hiérarchique pour déterminer précisément ses attentes. Il pourra vous briefer sur les indispensables à savoir, établir une organisation de travail, un rétro-planning, etc…

 

De même, posez des questions à votre entourage professionnel. Elles seront d’autant plus légitimes que vous êtes le petit nouveau, alors profitez-en ! Mieux vaut rapidement dénouer un petit problème avec l’appui d’un collègue que de perdre du temps à s’entêter dans une impasse. Par ailleurs, si jamais vous êtes confrontés à un problème de management, vous trouverez dans cet article des informations précieuses sur les modes de réaction adaptés.

N'hésitez pas à consulter notre article : Le Professeur : les 3 leçons de management à retenir.

 

En conclusion

 

Quand on décroche un nouveau job, on arrive dans un nouvel endroit, il faut très rapidement montrer ses qualités relationnelles afin de s’adapter très vite à son nouvel environnement. 

 

N’hésitez surtout pas à être curieux afin de comprendre le maximum d’éléments à propos de l’entreprise qui vous embauche. Pour mettre en avant votre motivation, montrez-vous aussi disponibles pour vos collègues et votre hiérarchie.


Avec tous ces conseils, vous êtes prêts à assurer dans votre premier emploi ! Croyez-en vous et la réussite vous sourira. De quoi nous faire penser à cette phrase du poète français René Char : « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »



photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Doit-on tous apprendre à coder en 2020 ?

À l’heure du tout numérique, les métiers liés à ce domaine sont en fort développement. Quand certains autres corps de métier périclitent, le digital devient une garantie d’emploi à la sortie des études. Dans ce contexte, faut-il choisir d'apprendre à coder ? Si oui, comment faire ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

2030 : quels métiers d’avenir nos enfants exerceront-ils ?

D’ici 2030, des millions d’emplois devraient disparaître au profit de métiers qui n’existent pas encore. Quels types de jobs feront nos enfants ?

  • 8 mn de lecture
Lire l'article

Que faire après le bac : comment bien choisir son orientation ?

Alors que certains élèves de terminale s’affairent à choisir une orientation pour l’année prochaine, d’autres manquent cruellement d’information sur les débouchés professionnels en études supérieures...

  • 5 mn de lecture
Lire l'article