Admissions Parallèles : intégrer une Grande École | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Admissions parallèles : pourquoi intégrer une grande école après la fac ?

Admissions parallèles : pourquoi intégrer une grande école après la fac ?

Faire une grande école vous fait rêver, mais vous ne vous sentez pas l'envie de partir en classe prépa ? Pourquoi ne pas passer par la fac via les passerelles ? Voici nos conseils !

Horloge6 minutes de lecture

HorlogePublié le 2/4/2020 8:30:24 AM

Le Bac en poche, vous avez préféré les études universitaires à la classe préparatoire. Vous souhaitez maintenant rejoindre une grande école pour compléter votre formation ou vous réorienter ? Les admissions parallèles sont faites pour vous. Également appelées admissions sur titre, elles permettent aux étudiants titulaires d’un premier diplôme d’entrer dans une grande école de commerce ou d’ingénieurs. Et ce, sans passer par une classe préparatoire ! L’un des principaux avantages de ce chemin de traverse est d’acquérir une double compétence, ce dont les recruteurs sont de plus en plus friands. Environ 40 % des étudiants sont aujourd’hui intégrés via les admissions parallèles… Pourquoi pas vous ? Et si vous vous demandez s’il est judicieux de changer d’orientation en cours de route, n’hésitez pas à consulter ici notre article à ce propos.

N'hésitez pas à consulter notre article : 7 conseils pour réussir sa rentrée universitaire.

 

Les admissions parallèles, c’est pour qui ?

 

Vous vous êtes lancés dans une licence en sciences humaines, mais réflexion faite, vous êtes bien motivés pour parfaire vos compétences en marketing ou en finance d’entreprise… Eh bien grâce à elles, il vous est possible d’allier ces deux voies, et même d’en tirer de précieux bénéfices. Choisir une cette voie est le moyen idéal pour les étudiants d’intégrer une grande école de management ou d’ingénieurs. Attention toutefois : passer par là ne vous exempte pas de concours !

 

Au boulot, donc…

 

Quel(s) diplôme(s) dois-je avoir pour en bénéficier ?

 

Pour tenter les admissions parallèles, il vous faut déjà être obligatoirement titulaire d’un diplôme. Un Bac+2 suffit donc, mais vous pouvez aussi postuler à Bac+3 ou Bac+4. Pour les admissions à Bac+2, sont acceptés les DUT, les BTS et les L2. Pour les admissions à Bac+3 et plus, les L3 et les masters sont majoritaires. 

 

Bon à savoir : contrairement aux concours communs, qui figent les profils des candidats, les admissions parallèles dépendent uniquement des établissements. Chacun d’eux définit donc le profil des étudiants admis sur titre ainsi que leur niveau au moment où ils sont admis. Le niveau ainsi fixé peut être inférieur à celui de votre diplôme. 

 

Y-a-t-il une filière de prédilection pour entrer dans une grande école via ce canal ?

 

Tout le monde a sa chance ! C’est l’un des avantages de cette filière. Les profils et les filières recrutés sont assez larges, mais, comme nous vous le disions plus haut, ce sont les établissements qui les fixent. Naturellement, les profils issus de filières économiques et sociales, de gestion, et d’autant plus de commerce, sont les plus nombreux à opter pour une grande école par admission parallèle, car ils sont déjà armés pour ce type d’études.

 

Faire une grande école : un atout pour votre carrière

 

Rien de grand ne se fait sans ambition ! Bifurquer de votre formation initiale pour tenter l’aventure d’une grande école peut être un bel atout à ajouter sur votre CV. D’abord, vous multipliez les expériences et montrez votre capacité d’adaptation, d’ouverture, de travail et de dépassement de vous-même. En effet, intégrer une grande école, c’est quand même costaud ! Ensuite, c’est l’opportunité de se spécialiser, d’acquérir des compétences techniques et de devenir expert dans un domaine. Vous allez donc en savoir davantage à propos du digital, de l’économie, de la finance, du marketing ou de la gestion... Sans oublier l’intérêt non négligeable de la double-compétence, ce que recherchent de plus en plus les recruteurs. Enfin, rejoindre une grande école peut donner un tournant international à votre carrière, ou vous donner l’envie de vous lancer dans l’entrepreneuriat. En effet, selon une étude publiée par Roland Berger et Numa, 46% des start-uppers en France sont diplômés d’une grande école. Soit près de la moitié de la communauté des entrepreneurs !

 

Boostez votre employabilité rapidement

 

On vous l’a dit : les recruteurs apprécient les parcours polymorphes, qui se sont construits et se sont enrichis de multiples expériences. Ils portent encore plus d’attention à ceux qui sortent des grandes écoles ! Le prestige de ces établissements et la qualité des enseignements qu’ils délivrent feront la différence auprès de vos futurs employeurs. Après une grande école de commerce par exemple, les débouchés sont nombreux : ressources humaines, marketing, communication ou finance...

 

Quelles sont les modalités du concours ?

 

Ça ne sera pas facile, alors voici quelques conseils pour vous préparer :

·   Le plus dur sera certainement de vous préparer en même temps que vous devrez réviser vos examens pour obtenir votre L2 ou L3…. Courage ! Votre avenir le vaut bien. Renseignez-vous au préalable sur les différentes épreuves que vous allez présenter. Passez-en un maximum en fonction de vos possibilités, d’autant que d’un concours à l’autre, vous retrouverez des épreuves similaires.

·   On ne vous apprend rien, travailler avec des annales ou des recueils de tests reste le meilleur moyen de vous préparer. Habituez-vous à vous chronométrer et à respecter le temps qui vous est imparti. L’entraînement est une valeur sûre !

·   Un dernier conseil : n’oubliez pas de lever le nez de vos révisions pour suivre les infos… Vous n’échapperez pas aux questions en lien avec l’actualité.

N'hésitez pas à consulter notre article : 6 conseils pour réussir ses révisions.

 

 En conclusion


Ainsi, vous l’aurez compris, les grandes écoles de commerce sont accessibles quelle que soit votre voie d’entrée. Organisation, préparation, travail seront de rigueur pour préparer vos intégration passerelle et accéder aux formations de qualité dispensées dans les grandes écoles. Une fois admis, vous n’aurez qu’à saisir les différentes opportunités qui s’offrent à vous en termes de cours et de formations. N’oubliez pas non plus de participer à la vie de l’école au travers des associations !

 

Alors, êtes-vous tentés par une grande école ? Quand sautez-vous le pas ?



photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Quelles études faire pour travailler dans l’environnement et l'écologie ?

La notion de développement durable est de plus en plus familière aux nouvelles générations. Le rapport à la nature évolue rapidement, génération après génération. Focus sur les études qu'il faut faire pour travailler dans le secteur de l'environnement.

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Coronavirus : comment profiter du confinement pour réviser ?

La deuxième vague frappe la France de plein fouet. Cette situation inédite se présente avec son lot de questions. Comment bien s'organiser pour travailler ? Comment réviser pendant le confinement ?

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Que faire après le bac : comment bien choisir son orientation ?

Alors que certains élèves de terminale s’affairent à choisir une orientation pour l’année prochaine, d’autres manquent cruellement d’information sur les débouchés professionnels en études supérieures...

  • 5 mn de lecture
Lire l'article