Votre navigateur ne reconnaît pas les scripts.
Naviguer dans le site
Cookie Cookie
PrePeers respecte vos données personnelles
PrePeers utilise des cookies pour fournir, gérer et améliorer l'expérience de ses visiteurs et de ses utilisateurs.
Si vous acceptez, le contenu de votre navigation sera adapté en fonction de votre activité sur les services PrePeers comme la recherche de cours particuliers, d'écoles ou d'offres d'emploi.
Vous pouvez les accepter ou retirer votre consentement à tout moment.
Ces préférences s'appliquent uniquement à notre site.
Voir plus
Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Erasmus, c'est quoi ? Tout savoir sur ce programme

Erasmus, c'est quoi ? Tout savoir sur ce programme

Selon la Conférence des Grandes Écoles, le nombre d’étudiants mondiaux augmentera de 200 à 280 millions d’ici 2030. Ainsi, les programmes étudiants d’échange à l’international tendent à se développer. Erasmus, c’est quoi ? Comment ça marche ?

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 2/19/2020 8:32:33 AM

Erasmus permet d’étudier à l’international sans interrompre son cursus. Dans cet article, nous vous présentons ce programme de l’Union Européenne qui séduit chaque année des milliers de jeunes. En quoi est-ce que cela consiste concrètement ? Quelles sont les démarches à entreprendre et les aides financières accessibles ? Quels avantages peut-on retirer de cette expérience ? PrePeers vous donne toutes les infos à savoir.


Qu’est-ce qu’Erasmus ? Origine et définition


Erasmus est une anagramme qui signifie « EuRopean Action Scheme for the Mobility of University Students ». En français, cela veut dire : Plan d’action européen pour la mobilité des étudiants en université. Son nom fait aussi référence au philosophe néerlandais du XVe siècle Erasme, théologien humaniste et grand voyageur.

Ce programme de mobilité est financé par l’Union Européenne. Il permet à des étudiants de passer plusieurs mois en dehors de leurs frontières pour poursuivre leurs études ou réaliser un stage, en bénéficiant d’aides spécifiques.

Il est accessible à tous les étudiants en licence, en master ou en doctorat qui ont validé au moins un an d’études supérieures. Les examens réussis dans l’université d’accueil permettent d’accumuler des crédits ECTS, reconnus au niveau européen. À son retour en France, l’étudiant peut ainsi poursuivre son cursus comme s’il avait passé ses examens dans son université.

Depuis 2014, Erasmus est intégré dans Erasmus + qui regroupe différents programmes de mobilité destinés aux étudiants, aux apprentis, aux adultes, aux sportifs….

 

En quelques chiffres :

33 pays participent au programme (les 28 membres de l'UE ainsi que la Norvège, l'Islande, le Liechtenstein, la Macédoine du Nord et la Turquie) ;

• Les séjours s’étendent sur une période qui varie de 2 à 12 mois ;

• Depuis sa création en 1987, plus de 9 millions de jeunes Européens sont partis étudier à l’étranger grâce au programme Erasmus ;

• En 2018, c’est la France qui a envoyé le plus d’étudiants à l’étranger (plus de 85 000 étudiants).

 

Comment ça marche ? Comprendre les démarches et les aides financières


Le programme Erasmus repose sur des partenariats conclus avec des établissements qui « échangent » un nombre de places limité. Pourquoi ? Afin de garantir une bonne continuité de l’enseignement, mais aussi parce que les frais d’inscription sont à régler auprès de votre établissement. Ils sont donc les mêmes que si vous restiez en France.

Toutes les démarches sont à réaliser directement auprès du service de relations internationales de votre école ou de votre université. Ces dernières peuvent donc varier d’un établissement à l’autre. Il faut dans tous les cas s’y prendre dès le début de l’année scolaire précédant le départ.

Des réunions d’information sont généralement organisées par le service de relations internationales. Vous pourrez notamment connaître le calendrier et les destinations accessibles, en fonction des conventions signées avec des établissements partenaires. Si vous avez un projet solide pour partir dans un établissement qui n’a pas encore de convention avec le vôtre, il est possible de demander un rapprochement. Il faudra cependant s’y prendre très tôt !


Toute la communauté Erasmus peut demander une bourse de l’Union Européenne qui est cumulable avec celle du Crous, pour ceux qui en bénéficient. En fonction de la destination et de la durée, elle s’élève entre 170 et 370 euros par mois pour un séjour d’études. S’il s’agit d’effectuer un stage, cette bourse peut varier entre 320 à 520 euros par mois. Selon les territoires, il est également possible d’obtenir des aides financières complémentaires auprès des différentes collectivités locales : mairie, conseil général, conseil régional, etc.


D’ailleurs, si vous étudiez à l’étranger et que vous souhaitez venir en France, n’hésitez pas à lire notre article de blog ici.


Pourquoi partir ?

Vous apprendrez ainsi à développer votre autonomie, votre sens de l’adaptation et notamment votre ouverture d’esprit.


Erasmus est une expérience humaine unique. Au-delà des progrès fulgurants que vous pourrez faire dans une autre langue, baigner au quotidien dans une culture différente de la vôtre sera extrêmement enrichissant. Vous apprendrez ainsi à développer votre autonomie, votre sens de l’adaptation et notamment votre ouverture d’esprit.


Pour les recruteurs, ces compétences relationnelles (appelées « soft skills ») sont désormais tout aussi importantes que les compétences techniques (appelées « hard skills »). Selon une étude réalisée par l’Union Européenne en 2014, les jeunes qui sont partis en Erasmus parviennent d’ailleurs à s’intégrer plus facilement et plus rapidement dans le marché du travail à leur sortie d’études.

Last but not least, un séjour Erasmus est évidemment un moment privilégié pour faire la fête et des rencontres. Vous pourrez participer aux mythiques soirées Erasmus, vous faire des amis et vous créer un réseau venant des quatre coins d’Europe… et peut-être même rencontrer votre âme sœur : 27% de ceux qui sont partis en Erasmus ont rencontré leur conjoint pendant leur séjour !


A ce propos, nous vous donnons ici 3 bonnes raisons de vivre une expérience à l’étranger. 


En conclusion


Selon l’Insee, en 2025, 9 millions d’étudiants seront en mobilité dans le monde, soit le double par rapport à aujourd’hui. Il y a donc fort à parier que les établissements d’enseignement multiplient les programmes d’échanges qu’ils mettront à disposition de leurs étudiants. Ce type d’expérience est une opportunité que l’on doit absolument saisir lorsqu’on est étudiant. Cela contribue à faire découvrir de nouvelles cultures et de nouveaux horizons. Partir à l’étranger place d’emblée l’étudiant dans une dimension internationale, et renforce la qualité du parcours et du profil aux yeux des recruteurs. Si vous en avez l’occasion, partez étudier à l’étranger, avec le programme Erasmus, ou d’autres programmes d’échanges internationaux.  



photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Bac 2021 : quelles spécialités choisir ?

La réforme générale du baccalauréat de 2021 impose de choisir des spécialités, ce qui implique d’avoir, dès la classe de seconde, une idée plus précise de son orientation scolaire. Quelles spécialités choisir pour quelle voie ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Comment comprendre la réforme du baccalauréat de 2021 ?

La nouvelle réforme du baccalauréat menée par Jean-Michel Blanquer en tant que Ministre de l'Éducation Nationale a de nombreuses conséquences. Elle impacte le parcours et l'orientation de chaque lycéenne ou lycéen. Comment cette réforme est-elle appliquée ? Pourquoi est-il tant question d'orientation ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

5 conseils pour prendre des notes efficacement

On mémorise beaucoup mieux en associant l’écoute, la vue et l’écrit. Lorsque l’on synthétise un cours, on est déjà en train de l'apprendre ! Avouons-le, on ne dit jamais non lorsqu’il s’agit d’avancer dans ses révisions…

  • 5 mn de lecture
Lire l'article