Étudiants étrangers : venir étudier en France | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Comment venir étudier en France quand on est étranger ?

Comment venir étudier en France quand on est étranger ?

La France compte aujourd’hui environ 325 000 étudiants étrangers, et aimerait porter ce chiffre à 500 000 en 2027. Comment aller étudier en France ? A quoi peut servir Parcoursup ?

Horloge6 minutes de lecture

HorlogePublié le 1/30/2020 5:19:03 PM

Venir faire ses études universitaires en France est une idée qui peut séduire à plus d’un titre. Si les universités ou les écoles supérieures accueillent volontiers les étudiants étrangers, les démarches administratives diffèrent entre les ressortissants de l’Union Européenne. En effet, il faut distinguer ceux qui sont originaires d’un pays hors de l’EEE (Espace Économique Européen) et ceux qui viennent d’ailleurs.


Je suis résident d’un pays de l’Union Européenne : comment faire ?


Il est relativement facile d’entreprendre ou de poursuivre des études dans les instituts universitaires français lorsqu’on vient d’un pays de l’UE. Les étudiants qui font partie du programme d’échange ERASMUS ne sont pas concernés puisque c’est un programme d’échanges inter-universités. Ce sont ces dernières qui gèrent elles-mêmes les échanges étudiants entre elles, selon les accords conclus, dans le cadre du projet Erasmus.  


Portail Parcoursup : à qui est-il destiné ?


Parcoursup permet aux étudiants et bacheliers issus de l’UE de créer leur demande en ligne. Ce système est ouvert à tous les ressortissants de l’Espace Économique Européen qui souhaitent s’inscrire dans une école, ou rejoindre le système universitaire français. L’inscription concerne toutes les filières, des formations classiques aux études professionnalisantes telles que le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou le DUT (Diplôme Universitaire Technique), en passant par les écoles d’ingénieurs.


Parcoursup : quels sont les délais à respecter ?


Le processus de Parcoursup comporte des dates précises qui doivent être respectées impérativement, sous peine de voir son dossier de candidature rejeté. Vous devez fournir l’ensemble des documents attendus, afin que la procédure puisse être menée à son terme. Les pièces qui accompagnent votre demande peuvent différer d’un établissement à l’autre.


Lorsque votre candidature est approuvée par un centre universitaire, vous devez donner une réponse en ligne. Une fois que vous avez donné votre accord définitif, il vous reste encore à remplir le dossier administratif auprès de l’établissement d’accueil, en France.


N'hésitez pas à consulter notre article : 7 conseils pour réussir sa rentrée universitaire.


Pour les candidats non-européens qui habitent en Europe


Les ressortissants non-européens, au sens de l’EEE, doivent remplir une DAP (demande d’admission préalable). Les pays de l’Espace Économique Européen sont ceux de l’UE, auxquels s’ajoutent la Norvège, le Liechtenstein, l’Islande, la Suisse, Monaco et Andorre.


La DAP permet aux étudiants ou lycéens de déposer leur candidature entre début décembre et mi-février. Chaque dossier de candidature est étudié par 3 universités qui font partie de votre liste de vœux. Vous pouvez recevoir une ou plusieurs réponses positives. Ne laissez pas passer les dates limites pour y répondre ! Un défaut de réponse de votre part sera considéré comme un refus et le dossier sera clos !


Étudiants hors UE, comment faire ?


43 pays sont concernés par la procédure CEF (Études en France) obligatoire. Leur liste est disponible sur le site de Campus France. Vous êtes bachelier et prêt à entamer un cursus d’études supérieures pour la première fois ? Ou alors vous possédez déjà un diplôme et vous cherchez une réorientation de votre carrière professionnelle ? Le dispositif CEF est conçu pour simplifier l’ensemble des démarches liées à une expatriation. Vous pouvez ainsi devenir titulaire d’un double diplôme.


Vous montez votre dossier d’inscription administrative en ligne et vous êtes accompagné(e) dans vos démarches. Cet accompagnement concerne aussi bien les candidatures dans une école ou une université, que la demande de visa.

 

Procédure d’admission : mode d’emploi

 

Avant toute chose, vous devez remplir la DAP (demande d’admission préalable), au même titre que les étudiants non-européens résidant dans l’EEE.


Le dossier blanc est constitué de l’ensemble des documents et pièces justificatives qui doivent parvenir au service culturel de l’ambassade de France de votre pays. Vous devez ensuite passer un test de connaissance du français (TCF DAP) qui évalue votre niveau de français en langue étrangère.


La procédure d’admission s’avère parfois longue. Aussi, lorsque vous recevez un avis favorable, d’une école ou d’une université française, vous devez répondre par courrier dans les meilleurs délais pour finaliser votre pré-inscription. Si vous vous réorientez après une formation obtenue dans votre pays, vous vous inscrivez directement en L3 (troisième année de licence) ou en Master. Vous pouvez aussi vouloir faire un doctorat. Il faut alors vous adresser directement au service de inscriptions de l’établissement de votre choix.


Obtenir son visa et arriver en France


Seuls les étudiants originaires de pays situés hors de l’EEE doivent demander un visa de long séjour pour pouvoir étudier en France. Ce visa, valable un an, porte l’appellation de VLS-TS (visa long séjour valant titre de séjour). Le consulat de France délivre les visas une fois que vous avez obtenu le certificat de préadmission, qui fait suite à la DAP.


Il faut aussi penser à faire la demande d’attestation OFFI (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration). L’obtention d’un visa vous donne le statut d’étudiant international.

 

Une fois en France, il reste encore quelques formalités indispensables avant d’entamer vos études dans l’enseignement supérieur français. Vous devez faire valider le VLS-TS par l’Office de l’Immigration et de l’Intégration. Lorsque votre visa est approuvé, vous pouvez démarrer un cycle d’études. Vous faites désormais partie des étudiants étrangers de France.

 

Bon à savoir : l’OFFI appose une vignette sécurisée sur votre passeport. Ce timbre doit y figurer pour que votre VLS-TS soit valable. Dans les trois mois après votre arrivée sur le sol Français, toutes vos formalités de séjour doivent avoir été mises à jour auprès de l’OFFI. Pensez à vous renseigner sur les assurances : assurance santé, assurance voyage, etc. Il faut vous renseigner au CROUS pour faire une demande de logement étudiant.

 

En conclusion

 

Les modalités d’inscription des étudiants étrangers en France sont différentes pour les ressortissants européens et non européens. De plus, les procédures en lignes sont destinées à faciliter et fluidifier le processus de candidature. La plateforme Parcoursup peut être un bon moyen de candidater, mais il faut néanmoins bien veiller à respecter les calendriers et les dates butoirs !


N'hésitez pas à consulter notre article : Top 6 des villes où étudier à l'étranger.



photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Communication non-verbale : que voit le recruteur ?

L’entretien d’embauche est un exercice relativement complexe. Dans un laps de temps relativement court, vous devez parvenir à montrer au recruteur que vous êtes le candidat idéal pour le poste à pourvoir. Outre votre élocution, que vous le vouliez ou non, vous allez au cours de la discussion adopter un langage non-verbal. En quoi cela consiste ? Comment l'interpréter ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

4 conseils pour gérer son stress

La fin des vacances fait place à la rentrée, aux horaires, aux contraintes… mais aussi au retour de la pandémie de la COVID-19. Cette année, pas question de se laisser submerger par nos angoisses : voici nos conseils pour gérer votre stress. Et aussi sa santé !

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Community Vs Social Media Manager : quelle différence ?

Pour promouvoir une entreprise sur les réseaux sociaux, on parle souvent du poste de Community Manager. On confond souvent son rôle avec celui du Social Media Manager. Comment comprendre la différence ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article