Prendre des notes : quelle est la meilleure méthode ? | PrePeers
Naviguer dans le site
Cookie Cookie
PrePeers respecte vos données personnelles
PrePeers utilise des cookies pour fournir, gérer et améliorer l'expérience de ses visiteurs et de ses utilisateurs.
Si vous acceptez, le contenu de votre navigation sera adapté en fonction de votre activité sur les services PrePeers comme la recherche de cours particuliers, d'écoles ou d'offres d'emploi.
Vous pouvez les accepter ou retirer votre consentement à tout moment.
Ces préférences s'appliquent uniquement à notre site.
Voir plus
Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Harold: 5 conseils pour prendre des notes efficacement

5 conseils pour prendre des notes efficacement

On mémorise beaucoup mieux en associant l’écoute, la vue et l’écrit. Lorsque l’on synthétise un cours, on est déjà en train de l'apprendre ! Avouons-le, on ne dit jamais non lorsqu’il s’agit d’avancer dans ses révisions…

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 12/17/2020 12:00:00 AM

Bien suivre et écouter en cours, c’est déjà la moitié du travail accompli ! Au collège, au lycée, ou en études supérieures, bien apprendre ses cours est considéré comme l’un des plus principaux facteurs de réussite scolaire. Mauvaise nouvelle : il n’existe pas encore d’application qui permet de passer et réussir un examen à sa place... C'est là qu'il faut savoir bien reprendre chacun de ses cours. Certaines techniques d’écriture rapides et structurées permettent de favoriser et faciliter l’apprentissage.


Découvrez dans cet article quelques outils ainsi qu'une méthodologie solide. Tous à vos fiches !



1. Ne notez que les informations importantes


« Mon prof est un moulin à paroles… Je n’arrive pas à le suivre ! » Pour être efficace pendant le cours, il ne faut surtout pas noter tout ce que dit Monsieur le Professeur, sinon, vous vous retrouverez vite noyé(e) et vous finirez par ne plus suivre. Toutes les informations n’ont pas le même degré d’importance. Veillez donc à ne noter que ce les éléments centraux qui devront être retenus.


Pas d’inquiétude. Les enseignants laissent souvent traîner de gros indices sur ce qui est important de noter en cours… Le plus souvent, on peut retrouver :


  • le plan ;
  • les notions clés et les définitions importantes ;
  • les récap’ ;
  • les informations reformulées à plusieurs reprises.

Ici, on vous aide à réussir vos révisions !


2. Simplifiez votre écriture 


Également, vous devez apprendre à simplifier votre écriture. Le risque sinon est de se noyer dans un pavé de texte ! Commencez alors par supprimer tous les déterminants de vos phrases. De la même façon que les textos, il convient mieux d’utiliser des abréviations et des symboles. Par exemple, le mot "entreprise" peut être rédigé avec un "E" majuscule, entouré d'un cercle. Idem pour le mot "Travail", qui peut être symbolisé avec un petit "w". Et pourquoi pas un "t" ? Autorisez-vous une légère variante, car la traduction anglaise de ce mot est "work".


Quel est le secret d’une bonne abréviation ? Pouvoir retrouver rapidement sa réflexion de départ. Alors, veillez à ne pas utiliser celles qui peuvent être source de confusion. Il ne s’agit surtout pas d’en faire un code secret indéchiffrable… En réalité, il n’y a aucune règle. L'important est que cela fonctionne pour vous. Vous pouvez ainsi vous inspirer d’abréviations connues, ou constituer votre petit lexique personnel. 


Pensez aussi à numéroter vos pages afin de vous y retrouver plus facilement. Et parce qu’on adore les conseils pratiques : aérez votre page, et utilisez des couleurs pour hiérarchiser les informations. Dans cet article de blog, on vous explique aussi comment faire de bonnes fiches de révisions !



3. Quelles sont les différentes techniques ?


Nous y voilà ! Quel que soit votre niveau d’études, ces petites astuces vous seront grandement utiles. En plus d’obtenir de meilleurs résultats, vous allez gagner un temps fou pour apprendre vos cours ! Après avoir lu ceci, vous pourrez allier ces trois suivantes techniques afin d'être plus rapide au moment de l'apprentissage de vos cours : Cornell, le mindmap et la facilitation graphique. 


La méthode Cornell


On en entend beaucoup parler, mais en quoi consiste t-elle ? C'est simple : il est possible de répertorier les éléments dans un tableaux, afin de mieux structurer son cours. Que l’on travaille sur papier ou sur ordinateur, on retrouve toujours cette feuille divisée en quatre blocs :


  • Pour commencer, le bloc A est utile pour y noter les éléments de contexte : nom du professeur, intitulé et thème abordés, date, etc. 
  • Le bloc B quant à lui est beaucoup plus imposant. Vous y écrirez beaucoup plus d'éléments.
  • À sa gauche, le bloc C sert à noter les mots-clés, les concepts, les chiffres à retenir...
  • En bas de page, le bloc D retrace le résumé du cours, et les questions que vous pourrez potentiellement retrouver à l’examen. 

L’objectif derrière tout cela est de s’auto-tester et de se faire réciter en cachant ce qui est écrit dans les différentes parties du tableau. Ainsi, on recompose soi-même le cours avec uniquement l’aide des mot-clés. C’est une approche beaucoup plus efficace qu’une relecture de cours bête et méchante ! 


Le mindmap et la facilitation graphique


Késako ? Rassurez-vous, ce n’est rien de bien compliqué ! On le sait tous, le fléau des révisions, c'est l'attention... Pour être réellement efficace quand vous réécrivez votre cours, le mindmap est l'outil idéal ! En plus de rendre un contenu plus facile et abordable, le mindmap est très ludique. Il suffit de choisir un cours, et le retranscrire sous forme de schéma. Comme pour l'exercice précédent, celui-ci a pour but de faciliter l’apprentissage


Un peu dans le même principe, la facilitation graphique consiste à transformer l’écrit en dessin. Bon ici, on ne cherche pas à réaliser quelque chose de joli, mais plutôt d’attrayant pour retenir plus facilement. À l’inverse du mindmap, on n'y retrouve ni mots-clés, ni phrases courtes.


Ces deux approches vont :


  • solliciter la mémoire visuelle et kinesthésique ;
  • faciliter le contenu pour capter l’attention ;
  • permettre d'améliorer et d'optimiser vos capacités de mémorisation. 

Non seulement vous apprendrez plus vite, mais en plus, votre mémoire de long terme s’en verra stimulée ! Qui dit mieux ? 



4. Relisez vos fiches avant de vous coucher


On ne rigole pas avec ça ! Rédiger des fiches de cours et ne pas s’en servir, c’est une faute que réalisent de nombreux étudiants. Et pourtant... S’il y a bien une technique qui fait vraiment la différence, c’est le fait de relire ses fiches TOUS les soirs avant de s'endormir. Alors oui, ce n’est pas le programme rêvé quand on rentre de cours… Mais avouons-le, ce ne sont pas 30 minutes qui gâcheront votre soirée ! Surtout, cela vous permettra de prendre de l’avance dans les révisions. Aujourd’hui, tout est encore neuf dans votre tête. Dans 3 mois, ça ne sera pas la même histoire...


Pour des révisions efficaces, il est conseillé de s'organiser par matière et par date. On vous conseille de tout ranger minutieusement dans un classeur, qui deviendra votre “classeur de fiches” ! Vous l'aurez compris, en plus d'être organisé(e), rigoureux et minutieux, vous devrez en plus être régulier et persévérant au moment de réviser vos partiels. Si vous en doutez, rappelez-vous bien cette phrase du poète britannique Samuel Johnson : "Rien n'est impossible à qui est assidu et compétent. Les grandes œuvres viennent non de la force, mais de la persévérance".



5. Conservez vos cours originaux


Attention, il est important de garder quelque part la version originale du cours. En effet, si jamais vous n'arrivez pas à comprendre ce que vous avez noté sur votre feuille de révision, ou si un point n'est pas clair, il faut que vous puissiez accéder rapidement à la source ! Cela vous permettra de ne négliger aucun détail de ce que vous êtes en train d'apprendre. Et comme "le diable est dans les détails", ce serait dommage de vous faire surprendre le jour de l'examen.



En conclusion


Un petit récap’ s’impose, non ?


  • Notez uniquement les éléments importants ;
  • Simplifiez les phrases et utilisez des abréviations compréhensibles !
  • Combinez les trois méthodes de synthèse ;
  • Relisez vos travaux le soir-même ;
  • Classez-les de manière à remettre facilement la main dessus. 

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour que le moment des révisions ne soit plus un moment si difficile ! Surtout, n’hésitez pas à poser des questions si vous ne comprenez pas une partie du cours. Une explication claire et nette du professeur vaut souvent mieux que des heures de recherches personnelles... À partir de ces trois méthodes, vous allez pouvoir alterner à votre guise la prise de notes écrite, graphique et arborescente


Pour aller plus loin, découvrez comment gérer et réussir son année scolaire.

photo de profil

Article écrit par Harold

Lire d'autres articles écrits par Harold

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Comment réussir son orientation ?

Vous voilà en Terminale, prêt(e) à vous inscrire sur ParcourSup et à choisir ce que vous voulez faire après le bac. Quel casse-tête ! Voici quelques conseils pour réussir votre orientation post-bac.

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Echec scolaire : remonter la pente grâce au soutien scolaire

Par chance, l’échec scolaire n’est pas une tare qui nous colle à la peau toute notre vie. Des solutions existent, dont celle des cours particuliers ou collectifs. Alors comment éviter de rater son année ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Comment bien gérer son budget étudiant ?

Bien gérer son budget d’étudiant est un véritable enjeu. Comment optimiser la gestion de ses finances ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article