Que faire après le bac : 3 conseils pour savoir | PrePeers
Naviguer dans le site
Cookie Cookie
PrePeers respecte vos données personnelles
PrePeers utilise des cookies pour fournir, gérer et améliorer l'expérience de ses visiteurs et de ses utilisateurs.
Si vous acceptez, le contenu de votre navigation sera adapté en fonction de votre activité sur les services PrePeers comme la recherche de cours particuliers, d'écoles ou d'offres d'emploi.
Vous pouvez les accepter ou retirer votre consentement à tout moment.
Ces préférences s'appliquent uniquement à notre site.
Voir plus
Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Julie: Que faire après le bac ? Les 3 meilleurs conseils

Que faire après le bac ? Les 3 meilleurs conseils

Alors que certains élèves de terminale s’affairent à choisir une orientation pour l’année prochaine, d’autres manquent cruellement d’information sur les débouchés professionnels en études supérieures... Comment s'y retrouver ?

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 5/13/2020 8:27:14 AM

L’heure du choix d’orientation et des vœux a sonné ! Comme chaque année pour des milliers de lycéens, les mêmes questions se posent et s’imposent : que faire après le bac ? Quelles études faire après le bac ? Avant même le début des épreuves du baccalauréat, beaucoup de jeunes commencent d’ores et déjà à se préparer à « l’après bac ». La plupart des lycéens font leurs vœux pour parcoursup entre Janvier et Mars.


Que vous hésitiez entre 2 filières ou que vous soyez complètement perdu(e) dans un nuage d’informations, voici toutes les réponses qui vous aideront à dénicher la formation idéale et définir un projet professionnel solide. 



1. Trouver ses propres motivations


Trouver sa voie professionnelle relève souvent du casse-tête pour les futurs bacheliers.


Certains ont une âme d’entrepreneur et voudront créer leur entreprise, d'autres rêvent d'un métier qui leur assure une certaine stabilité et sécurité de vie. Chaque année, le choix d’orientation est une étape cruciale dans votre parcours.


C’est pourquoi, il est essentiel de faire le point sur vos envies afin d’adapter au mieux votre formation à vos aspirations professionnelles. Il est important de terminer ce qui vous intéresse et ce que vous préférez faire même si parfois ça ne s'arrête qu'à "j'aime être sur mon ordinateur" ou "je me sens mieux dehors".


Afin d’optimiser vos recherches :


- n’ayez pas peur d’élargir les champs des possibles ! Ne vous limitez pas à ce qui est proche de chez vous ou à ce vous connaissez déjà. Eh non, vous n’êtes pas obligé(e) de faire médecine pour travailler dans la santé.


- rendez-vous aux journées portes ouvertes et salons étudiants des écoles et des universités. Et pas d’excuse, vous en trouverez partout en France ! Beaucoup d'écoles proposent des portes ouvertes à distance en ce moment, allez vous renseigner sur leur site !


- en complément, faites un test d'orientation gratuit pour appuyer votre réflexion. Attention tout de même à ce genre d’outil, et privilégiez toujours les sites connus.


- rendez-vous sur prepeers.co, où vous pourrez découvrir des pages de présentation d'établissements d'enseignement dans la rubrique "Choisir mon école".


Retenez ceci : vous êtes libre de tout faire ! Alors surtout, interdiction de se fermer des portes sous prétexte que c’est « trop risqué ». Bon, mieux vaut tout de même ne pas se lancer à corps perdu, car mûrir un projet professionnel cela demande du temps et de la patience !


A ce propos, n’hésitez pas à consulter notre article de blog : comment réussir son orientation ?



2. Chercher les débouchés professionnels possibles


Être confronté à une si grande décision à tout juste 18 ans, ça peut en effrayer plus d’un… Se tromper d’orientation est donc vite arrivé ! Selon France Stratégie, cette étape n’est pas à prendre à la légère, puisque près de quatre étudiants sur dix se réorientent entre la première et la deuxième année d’études post-bac. 


Pour éviter de commettre à son tour une erreur d’orientation, ne vous cantonnez pas seulement aux fiches métiers que vous trouvez sur Internet. Celles-ci ne traduisent pas de la vraie vie sur le terrain, donc n’ayez pas peur de faire votre propre investigation ! Pour bien s’orienter, il est essentiel de saisir la réalité du marché de l’emploi. Et il va s’en dire qu’avant de se lancer dans une voie, il faut être sûr de pouvoir y construire un projet solide et viable. 


Si vous connaissez des personnes qui font le métier qui vous intéresse, posez-lui des questions dessus. Vous pouvez aussi chercher des professionnels ouverts à la discussion sur Linkedin et Shapr.


Chef de projet, directeur artistique, influenceur, vous en conviendrez, il y a des métiers qui font plus rêver que d’autres… Mais certaines formations permettent de trouver du travail facilement et rapidement ! Alors avant de prendre une décision, il faut avoir acquis un maximum d’informations. 


Lorsque vous aurez identifié un ou plusieurs cursus intéressants, la plateforme parcoursup peut vous renseigner sur : 


- la réputation de l’établissement ; 

- les compétences requises pour être admis ;

- le taux de réussite aux examens ; 

- le nombre de places disponibles et restantes ; 

- Le nombre et la durée des stages en entreprise ;

- Les débouchés possibles ;

- Le coût des frais d’inscription. 


 

3. Demander conseils autour de soi


Avant de vous précipiter sur la formulation des vœux, prenez d’abord le temps de discuter avec ceux qui vous connaissent le mieux : professeurs, famille ou amis. Tâchez de voir ensemble dans quelle situation vous êtes à l’aise, et surtout, ce que vous aimez faire !


Pour une recherche d’orientation optimale, faites une liste de vos besoins et envies. Ce sont deux choses complètement différentes : vous pouvez avoir envie de voyager, sans que ce soit un besoin. Dans le même sens, si vous avez besoin de dormir 8 h par nuit, vous vous doutez bien que choisir un métier tel qu’infirmier ou pompier ne vous conviendrait pas… 


Sinon, faire appel à un conseiller d’orientation privé peut grandement aider. Cet expert de la psychologie offre à ses élèves :


- un encadrement entièrement personnalisé ;

- un bilan d’orientation clair et détaillé correspondant à vos compétences, votre personnalité et vos valeurs ;

- le choix des meilleures écoles et formations.

        

Il est important de préférer ce type de conseiller, car celui proposé par l’Éducation nationale prend en charge un grand nombre de jeunes sur un laps de temps très court. Les filières présentées sont donc très génériques, et souvent peu pertinentes pour les élèves… 



En conclusion


Vous l’avez compris, plus tôt on se pose les bonnes questions, mieux c’est ! Si malgré vos multiples recherches, vous êtes toujours aussi indécis quant à votre avenir scolaire, n’oubliez pas que vos parents restent les meilleurs conseillers ! 


N’ayez pas non plus peur de la réorientation : chaque année, de nombreux étudiants font ce choix, par erreur d’appréciation ou tout simplement parce que les envies et les opportunités évoluent...


Dans tous les cas, vous finirez un jour ou l'autre par trouver votre voie professionnelle. Avec l'expérience, vous saurez aussi mieux ce que vous souhaitez pour votre futur métier et ce que vous ne souhaitez pas. Quoi qu’il en soit, informez-vous le plus rapidement possible pour pouvoir appréhender au mieux la poursuite de vos études.

photo de profil

Article écrit par Julie

Lire d'autres articles écrits par Julie

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Les questions les plus bizarres que l’on peut vous poser en entretien d’embauche

Avez-vous déjà passé un entretien d’embauche ? Il n’y a certainement rien de plus stressant au monde ! Le cadre professionnel, les regards braqués sur vous, vos proches qui vous mettent la pression... Pourquoi devons-nous nous infliger tout ça déjà ? Afin de faire redescendre la pression, une seule solution : la préparation.

  • 4 mn de lecture
Lire l'article

Génération Y en entreprise : 7 règles pour réussir son intégration

Vous êtes sur le point d’entrer dans la vie active ? Bien s’intégrer au sein d’une entreprise n'est jamais chose facile… Encore moins lorsque l’on est jeune et fraîchement diplômé(e).

  • 7 mn de lecture
Lire l'article

Comment surmonter un échec en 3 étapes ?

Les échecs nous en apprennent plus que les succès. Pourtant, il n’est pas toujours facile de surmonter un échec. Comment faire en 3 étapes ?

  • 7 mn de lecture
Lire l'article