Éviter l'échec grâce au soutien scolaire | PrePeers

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Marianne: Echec scolaire : remonter la pente grâce au soutien scolaire

Echec scolaire : remonter la pente grâce au soutien scolaire

Par chance, l’échec scolaire n’est pas une tare qui nous colle à la peau toute notre vie. Des solutions existent, dont celle des cours particuliers ou collectifs. Alors comment éviter de rater son année ?

Horloge6 minutes de lecture

HorlogePublié le 3/6/2020 8:37:39 AM

« Il n’est jamais trop tard pour bien faire ». Vous ne le savez peut-être pas, mais de nombreux hommes d’affaires, politiciens ou même scientifiques ont connu des difficultés pendant leurs études. Parmi eux, on cite fréquemment Albert Einstein, dont le parcours scolaire aurait parfois été chaotique. On parle aussi de l’ancien président américain J.F. Kennedy qui avait des mauvaises notes à l’école. Certains hommes qui ont révolutionné nos manières de vivre comme Steve Jobs et Bill Gates n’ont jamais terminé la fac. Cela vous surprend ? Et pourtant l’échec scolaire n’est que la traduction d’un ensemble de facteurs incompatibles. Et ces derniers ne s’inscrivent mais jamais dans la durée.


Un premier pas : l’acceptation


Le premier pas est souvent le plus compliqué à franchir mais il ouvre la voie vers des solutions. Pour remonter la pente en cas d’échec scolaire, il faut tout d’abord s’avouer à soi-même l’existence du problème. Il convient de reconnaître des incompréhensions, des lacunes dans la méthode d’apprentissage, des problèmes de concentration ou un manque d’intérêts… Les causes sont multiples mais les conséquences restent les mêmes : des mauvaises notes dans une ou plusieurs matières, des examens ratés… En d’autres termes : des échecs. Se l’avouer à soi-même est un premier pas pour inverser la tendance. Une fois le problème identifié et reconnu, il devient plus facile de chercher une personne ou un organisme pour y remédier. En France, de nombreux établissements spécialisés proposent leurs services. Il existe aussi des acteurs compétents sur le web ou encore des indépendants et des structures bénévoles.


Bien choisir son aide personnalisée


Prenez le temps de choisir ce qui vous convient le mieux. Les professeurs du soutien scolaire s’adaptent au cas par cas. Même s’il s’agit de cours collectifs, le nombre d’élèves est volontairement réduit pour que les enseignants puissent prendre du temps avec chaque participant. Ne l’oubliez pas, l’accompagnement scolaire est prévu spécialement pour combler les quelques lacunes du système éducatif français. En effet, le rythme est parfois trop rapide pour certains élèves et les classes sont parfois trop chargées pour un apprentissage efficace. En véritable palliatif, il se décline de différentes manières et offre plusieurs formules : cours collectif, en établissement, à domicile, via internet… 


De quoi s’adapter à l’élève et au portefeuille des parents. Il est donc important de ne pas foncer tête baissée vers l’établissement de soutien scolaire le plus connu ou celui recommandé par la voisine. De nombreuses offres sont disponibles et il ne peut être que bénéfique de prendre le temps de regarder les différentes possibilités et de choisir en concertation entre l’élève et les parents, le moyen le plus adéquat.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter ici nos conseils pour gérer et réussir son année scolaire. 


Retrouver confiance en soi


La réussite n’est pas seulement une question de compétences intellectuelles. L’échec scolaire peut avoir de nombreuses causes. Elles sont parfois liées à des failles dans la personnalité, comme une phobie sociale ou une timidité excessive. Aussi, l’échec scolaire a tendance à saper la confiance en soi. On se sent vite comme un paria ou un incapable. Que nenni ! Il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour véritablement éclore et se sentir plus à l’aise dans une classe ou face au système scolaire.


Habitués à ces problématiques, les professeurs - ou les coachs - de soutien scolaire sont en mesure de fournir tous les outils nécessaires à la réussite. « Lorsque les élèves se sentent davantage soutenus et écoutés, ils reprennent petit à petit confiance en eux et il devient plus facile d’exploiter pleinement leur potentiel», raconte Bertrand D. professeur à domicile de mathématiques. « J’essaye toujours de trouver une manière attractive pour qu’ils aient l’impression de jouer avec les maths et de passer un bon moment. On aide aussi beaucoup les élèves à apprendre à gérer leur stress pour se sentir plus à l’aise lors du passage d’un examen.»


Des élèves, des professeurs


Le problème ne vient pas toujours de vous, mais parfois aussi des autres. Qu’on se le dise entre nous, vous aurez rarement la possibilité d’interférer dans un établissement scolaire pour bénéficier des meilleurs professeurs. A l’inverse, le soutien scolaire permet aussi de recruter un coach avec qui cela « collera ». En dehors de ses compétences, il doit être en mesure de trouver la bonne pédagogie. Il peut utiliser différents outils de l’enseignement scolaire pour vous permettre de remonter la pente en cas d’échec scolaire. Alors si vous débutez avec un professeur et que le lien ne se crée pas avec vous ou si vous ne voyez aucune amélioration dans le comportement ou les notes, n’hésitez pas à changer. Vous avez le droit et ce n’est pas grave. Le but de la manœuvre étant de répondre au dérapage scolaire et non pas de l’accroître.


Une méthode reconnue


Ne sous-estimez pas non plus votre approche du soutien scolaire. Pour remonter la pente, il faut y croire. Selon le cabinet d’analyses Xerfi, le marché du soutien scolaire génère 2 milliards d’euros en France. Prenez le temps de choisir la bonne méthode et le bon professeur. Il faut savoir aussi accueillir le soutien scolaire comme une nouvelle opportunité de changer la donne. 


Aussi, si vous ne souhaitez pas vraiment bouger de chez vous et prendre des cours particuliers en ligne, nous avons rédigé un article qui vous explique tout


En conclusion


Selon un rapport publié par l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement économique), treize millions d’élèves sont en difficulté scolaire. L’organisme livre dans cette étude ses recommandations pour tendre vers des pratiques conjuguant égalité des chances et inclusion dans l’éducation. Ainsi, il préconise de « s’inspirer de la fructueuse méthode finlandaise de résolution des difficultés d’apprentissage qui repose sur une série d’interventions d’intensité croissante pour ramener ceux qui ont du retard au niveau de la classe ».



photo de profil

Article écrit par Marianne

Lire d'autres articles écrits par Marianne

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

2030 : quels métiers d’avenir nos enfants exerceront-ils ?

D’ici 2030, des millions d’emplois devraient disparaître au profit de métiers qui n’existent pas encore. Quels types de jobs feront nos enfants ?

  • 8 mn de lecture
Lire l'article

Communication non-verbale : que voit le recruteur ?

L’entretien d’embauche est un exercice relativement complexe. Dans un laps de temps relativement court, vous devez parvenir à montrer au recruteur que vous êtes le candidat idéal pour le poste à pourvoir. Outre votre élocution, que vous le vouliez ou non, vous allez au cours de la discussion adopter un langage non-verbal. En quoi cela consiste ? Comment l'interpréter ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Comment gérer et réussir son année scolaire ?

La nouvelle année scolaire arrive avec de nouveaux professeurs, de nouvelles méthodes, de nouvelles matières et… plus de travail. Face à cette vague de nouveautés, comment gérer et réussir son année scolaire ?

  • 7 mn de lecture
Lire l'article