Passer son BAFA : Mode d’Emploi pour Réussir | PrePeers
Naviguer dans le site
Cookie Cookie
PrePeers respecte vos données personnelles
PrePeers utilise des cookies pour fournir, gérer et améliorer l'expérience de ses visiteurs et de ses utilisateurs.
Si vous acceptez, le contenu de votre navigation sera adapté en fonction de votre activité sur les services PrePeers comme la recherche de cours particuliers, d'écoles ou d'offres d'emploi.
Vous pouvez les accepter ou retirer votre consentement à tout moment.
Ces préférences s'appliquent uniquement à notre site.
Voir plus
Image de fond de l'article Image de l'article du blog de Prepeers écrit par Inès: Comment passer et réussir son BAFA ?

Comment passer et réussir son BAFA ?

Vous rêvez d’un job d’animateur dans les colonies de vacances et dans les centres de loisirs, et ce, dès l’âge de 17 ans ? Avant d’exercer cette fonction, il vous faut obtenir le Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur. De quoi s’agit-il ? Comment s’inscrire ? Toutes les réponses à vos questions au sein de l’article.

Horloge5 minutes de lecture

HorlogePublié le 3/2/2020 4:56:26 PM

Le BAFA : mode d’emploi


Le Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur (BAFA) est un diplôme reconnu et conseillé en France pour travailler dans l'encadrement de personnes mineures.


Grâce au BAFA, vous pourrez être animateur de colonies, de centres de vacances ou bien encore de centres de loisirs. Ce métier sera certes occasionnel, mais il vous permettra d’arrondir vos fins de mois ou bien de mettre quelques sous de côté. 


Au programme : cadre idyllique, déguisements à gogo, activités estivales offertes et bonne ambiance dans une équipe majoritairement jeune. Alors, à tous ceux qui ont su conserver leur âme d’enfant, ça se passe ici !


Mais sous la partie émergée de l’iceberg se trouvent aussi des contraintes. Il faut notamment savoir encaisser des horaires bien supérieurs aux 35 heures hebdomadaires, disposer d’un sens des responsabilités aiguisé et d’un sang-froid à toute épreuve. Vous devrez également avoir de solides compétences en anglais, si vous partez à l’étranger.


Inscription : les prérequis et les démarches à suivre


Bonne nouvelle, la liste des prérequis est relativement courte. Il vous suffit :

·   D’avoir 17 ans révolus le premier jour de la formation. En revanche, l'inscription est possible 3 mois avant.

·   D’aimer les enfants et l’animation, puisqu’il s’agit de votre cœur de métier.


Toutes les démarches sont à faire sur bafa-bafd.jeunes.gouv.fr. Vous devrez alors vous créer un compte, trouver un organisme habilité à proposer la formation près de chez vous et vous y inscrire. Comme nous le verrons par la suite, la formation s’obtient en trois étapes. Il faudra donc retourner sur votre compte pour indiquer vos certificats après chaque étape afin d’obtenir la validation finale du BAFA par le ministère Jeunesse et Sports.


À noter que le BAFA est un enseignement payant ! Son coût varie alors selon les organismes. En moyenne, il vous faudra compter entre 700 et 1 000 euros pour la formation globale. Ce prix peut cependant augmenter selon les stages que vous choisirez par la suite. Néanmoins, de nombreuses structures proposent des aides financières. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des conseils régionaux, de Pôle Emploi, de la caisse nationale d’allocations familiales et même des comités d’entreprise.


Une formation en trois temps


Il faut trois étapes pour obtenir son BAFA. Ces dernières doivent être suivies chronologiquement sur une période de 2 ans et demi maximum. Petit avantage : elles peuvent être réalisées près de chez vous ou dans n’importe quelle autre ville française.


Session de formation générale


Tout d’abord, vous suivrez une formation générale de 8 jours vous permettant d'acquérir les compétences de base de l'animation : sécurité, responsabilité, respect de la législation… Vous aurez également droit à des ateliers de mises en situation sous forme de jeux pour découvrir l’ensemble des activités et anticiper les cas difficiles.


Le stage pratique


Pendant deux semaines (14 jours), vous intégrez une colonie de vacances ou un centre de loisirs. Vous serez alors ce qu’on appelle un « animateur stagiaire ». Ainsi, vous serez en immersion totale dans le domaine de l’animation. Vous serez à la fois entouré d’animateurs plus expérimentés et également en contact direct avec les enfants et autres adolescents. C’est à ce moment précis que vous saurez si ce métier est vraiment fait pour vous ou non.


À savoir : les 14 jours peuvent être faits en plusieurs étapes (d'au moins 4 jours).


Le stage d’approfondissement ou de qualification


D’une durée de 6 jours, il vient consolider vos acquis et vous permet de vous former dans un domaine d'animation plus spécifique : « mini-camps », « technique et sciences », « multimédia », « ski », « publics en situation de handicap », « petite enfance », « jeux et grandes animations »… Il s’agit d’un stage de découverte. Ainsi, il ne vous oblige absolument pas à vous spécialiser par la suite dans le domaine que vous avez choisi.

 

Vous pouvez également faire une session de qualification, d'une durée de 8 jours cette fois-ci. Vous aurez alors le choix entre : activités de loisirs, canoë-kayak, surveillant de baignade et motocycliste. Sans ce stage de qualification, vous ne pourrez pas exercer en tant qu’animateur dans les quatre domaines cités précédemment.

 

En conclusion


Le BAFA est ouvert à toutes les personnes motivées, assidues et qui aiment les enfants, à condition d’avoir minimum 17 ans. L’examen est relativement simple avec un taux de réussite de 85 % environ pour la région parisienne. Cependant, vous pouvez ne pas l’obtenir pour différentes raisons. En effet, un problème grave décelé dans votre dossier (mise en danger de la sécurité des enfants par exemple) ou l’obtention d’un avis défavorable sur l’une des trois étapes peut vous empêcher de décrocher le BAFA. Attention aussi, le jury peut ne pas vous trouver assez responsable pour le moment. Dans tous les cas, vous pourrez repasser les épreuves.

N'hésitez pas à consulter notre article : Top 7 des meilleurs jobs étudiants.


photo de profil

Article écrit par Inès

Lire d'autres articles écrits par Inès

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !

Articles similaires

Top 5 des astuces pour lutter contre la procrastination

Comment vaincre le terrible fléau de la procrastination ? Comment enfin s'arrêter de tout remettre à demain ? Nous te proposons ici quelques outils du quotidien, efficaces pour devenir une véritable machine de productivité !

  • 5 mn de lecture
Lire l'article

Premier emploi : 5 astuces pour assurer en entreprise

C'est le jour J : vous démarrez votre premier emploi dans une nouvelle entreprise ! Impressionné(e), envie de bien faire, stressé(e) ... Voici nos 5 conseils pour assurer dès le début !

  • 6 mn de lecture
Lire l'article

Doit-on tous apprendre à coder en 2020 ?

À l’heure du tout numérique, les métiers liés à ce domaine sont en fort développement. Quand certains autres corps de métier périclitent, le digital devient une garantie d’emploi à la sortie des études. Dans ce contexte, faut-il choisir d'apprendre à coder ? Si oui, comment faire ?

  • 6 mn de lecture
Lire l'article